Faux comptes tweeter

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis Faux comptes)
Aller à : navigation, rechercher

Extrait du blog Futur en Folie, 6 octobre 2017

"En mai 2016 nous voyons apparaître sur Twitter des "comptes clones" des comptes ummites officiels qui vont usurper leur identité en prenant quasiment les mêmes pseudos. Ces comptes vont ouvrir une multitude de variantes et même un compte FB « Eyaoloowa » publiant à l’infini les mêmes tweets et se référençant les uns les autres de manière à augmenter artificiellement leur visibilité. Ils vont s’opposer à la théorie de l’effondrement, écrire des pages entières en langage supposément ummite, s’intéresser à la médecine et accuser nommément certaines personnes d’être derrière les comptes ummites reconnus par "Ummo-Sciences".

Dès le début, ces comptes se feront repérer par une suite d’énormités indiquant clairement qu’ils ne sont pas extraterrestres (le soin par les cristaux, la photographie du moteur de leur vaisseau qui était tirée d’un jeu vidéo, des règles d’un jeu collectif impossibles à respecter mathématiquement parlant, etc). Par la suite, ils vont interagir avec une pseudo-représentante des ummites, alias AUYAOEMI alias Shanaavaa, bien terrienne elle aussi, et même avec un compte américain tenu par une certaine Su Walker, artiste et télépathe de son état, qui canaliserait une équipe d’extraterrestres gris (SandiaWisdom).

Les comptes de Eyaoloowa seront appelés pour simplifier EYA puis AOIO343 par les suiveurs."

Extraits de l'article du blog Futur en Folie du 16 juillet 2016

[1]

" Tous ceux qui suivent de près l’affaire UMMO savent désormais que plusieurs comptes Twitter se sont relayés depuis 2012 laissant suggérer à leurs abonnés une origine ummite.

Les derniers comptes ouverts, ceux de OYAGAA AYOO YISSAA (alias OAY) et de OOMO TOA (alias OT) ont été créé en avril 2015.

J’ai déjà exprimé mes doutes concernant leur origine, mais là n’est pas la question. Ces comptes devenus inactifs ou presque, deux nouveaux comptes sont soudainement apparus, entrant en compétition avec eux  : EYAOLOOWA bientôt suivi par Oaxiiboo sorte de compte miroir du 1er.

Ces deux nouveaux comptes apparurent très vite encore plus sujets à caution que les premiers.

Pourquoi EYAOLOOWA et le 2ème compte qui lui est associé Oaxiiboo me paraissent-ils si peu crédibles ? Nous allons l'examiner sur l'heure.

Vous êtes peut-être intéressé par l'historique de l'apparition de ces comptes parce que vous n’avez pas tout suivi... Je passe la main à l’auteur du site PataPròôt qui vous expliquera cela par le menu.

Regardons maintenant les messages tweetés de plus près :

Par commodité, je rebaptise EYAOLOOWA par EYA... EYA donc, voulut d'abord taper fort et marquer les esprits en utilisant l'anglais. Visiblement peu à l'aise dans cet exercice, il décida d'essayer de mettre en défaut les suiveurs par des messages codés en binaire. Le codage se limitant à une vulgaire conversion ASCII/binaire, la traduction mise à disposition par les outils du moteur de recherche le plus utilisé ne se fit pas attendre.

Cette énigme complexe immédiatement déjouée, nous eûmes droit à un nouveau changement de stratégie : des captures d'écran de pages de textes en police courrier (il faut faire ummite voyons…) et cette fois en français (c'est tout de même plus facile dans sa propre langue). Mais des textes longs, cela prend du temps, cela augmente le risque de se faire coincer en sortant une contradiction avec le corpus de lettres d'origine.

Alors notre ami (ou nos amis…) tenta une nouvelle approche : les tweets en ummite.

Il faut savoir que sur FaceBook, deux pages sont dédiées à l'exercice que j'estime, quant à moi, plus que périlleux, de la version ummite/français. Et comme rien ne les effraie, les auteurs ne dédaignent pas non plus le thème, osant pérorer en ummite sans aucune base de grammaire… De là à dire que EYA est affilié à l'auteur d'une de ces pages, il n'y a qu'un pas, que je vous laisserai franchir. Voir à ce propos : http://oumo.fr/1641

A côté de ces pages de traductions, on trouvera dans ces tweets de belles perles .

Vous auriez pu y trouver la description d'un jeu de balle où 144 joueurs doivent permuter leur place pour former toutes les combinaisons possibles de 12 cercles de 12. Même si vous n'êtes pas excellent en maths, vous devez bien comprendre qu'il y a comme un os dans les règles. Le lien (https://twitter.com/UmmoOyaa/status/732555516845674496) est désormais supprimé.

EYA-17mai16.png

Le clou ou la cerise sur le gâteau, comme vous préférez, venant avec l'image du système de propulsion à anti-matière de leur vaisseau: Eyao antimatterprop.JPG

Vous trouvez que l'image ressemble furieusement à une image de synthèse ? Vous avez raison. Il s'agit en fait, merci aux abonnés ayant retrouvé l'original, d'une image de sous-marin tirée d'un jeu-vidéo (Subnautica : salle des machines du sous marin Cyclops).

Entre temps, notre ami , histoire sans doute d’asseoir sa notoriété s’amusait à multiplier les comptes clones du premier à d’infimes variantes près (tel le compte https://twitter.com/BUAWABIAEI).

OAY, muet depuis de longues semaines, réagit par un tweet demandant de ne pas accorder d’importance à ces comptes tenus par un individu en recherche de notoriété.

Mais l’histoire n’allait pas en rester là. En mai 2016, on voit apparaître deux nouveaux comptes clones d’EYA reprenant les avatars, la bannière et le pseudo de OAY et OT, l'intitulé du compte Twitter étant le même à une lettre près. Le risque de se tromper pour les abonnés étant alors maximal, cette opération n'étant rien moins qu'une usurpation d’identité pure et simple.''