Big Bang

De UMMO WIKI
Révision datée du 18 juin 2017 à 13:39 par Dystopie (discussion | contributions) (Les Ummites nous disent: D41-15)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Résumé des explications données par "Stone Gardenteapot" dans son excellent livre " UMMO L'avertissement" paru aux éditions Atlantes, fin 2016. Voir page Livres

Depuis la fin des années 20 ...

En 1966, pour les astrophysiciens et les astronome les choses étaient assez simples: le Big Bang avait eu lieu et l'Univers était en expansion régulière depuis environ 15 milliards d'années et l'explosion originelle éloignait les galaxies les unes des autres.

Donc, cette année là, Sesma reçoit une très longue lettre de 112 pages , la D41.

Les Ummites nous disent

Lettre D41-15
Aujourd'hui nous savons qu'il n'existe pas qu'un seul Cosmos (le nôtre), mais un nombre infini de paire d'Univers. La dualité existe aussi dans la génèse cosmologique. La différence entre les éléments A et B de chaque paire consiste dans le fait que leurs structures atomiques respectives diffèrent au niveau du signe de la charge électrique (vous employez incorrectement les termes de matière et d'antimatière).

Par exemple notre Cosmos jumeau existe aussi mais:

1) dans ses atomes l'écorce est formée par des électrons positifs ( positons) orbitaux et son noyau par des antiprotons.

2) jamais ces deux cosmos ne pourront être en contact et croire qu'ils peuvent se superposer n'a pas de sens car ils ne sont pas séparés par des relations dimensionnelles, (c'est-à-dire qu'affirmer qu'ils sont séparés par x années-lumières ou que leur existence est simultanée dans le temps n'a pas de sens).

3) les deux cosmos jumeaux possèdent la même masse et le même rayon correspondant à une Hypersphère de courbure négative.

4) mais les deux univers jumeaux jouissent de singularités différentes (autrement dit: dans notre Cosmos jumeau il n'y a pas le même nombre de Galaxies et celles qui y sont n'ont pas la même structure.) Il n'y a pas donc un autre UMMO jumeau ni une autre TERRE jumelle comme vous pourriez le croire suggestivement. Cette dernière conclusion n'est pas hypothétique et nous vous en donnerons la raison.

5) les deux cosmos furent "créés" simultanément, comme nous l'expliquons plus loin, mais leurs flèches de temps ne sont pas orientées dans le même sens.C'est-à-dire qu'il est illogique de dire que ce cosmos coexiste avec le nôtre dans le temps ou qu'il existait avant ou qu'il existera après. On peut seulement dire qu'il existe mais non pas maintenant, avant ou après. Par contre son intervalle d'évolution sera parallèle ou égal au nôtre. Prenons un exemple fictif: Supposons qu'un homme d'une autre planète dans notre cosmos jumeau vive éternellement. S'il mesure le temps sur son horloge qui court depuis la naissance de son univers jusqu'à ce qu'il se transforme en tourbillons de radiations, son temps sera égal au nôtre. (Autrement dit, la paire naît et meurt simultanément. NDT)

On pourrait raisonner de même pour l'infinité de paires de Cosmos qui existent dans le WAAMWAAM (Pluricosmos). Nous observons que l'image du Pluricosmos ne peut ressembler à un Univers (au sens de Cosmos). Dans celui-ci les galaxies se déplacent comme des îles flottantes dans une immense mer. Seulement cette "mer" est une sphère aux multiples dimensions, mais on peut parler de distances intergalactiques et même de gaz qui remplissent les espaces intergalactiques. En échange, il est beaucoup plus difficile d'imaginer le WAANWAAM car les paires de cosmos sont submergées dans le NÉANT. Il est inutile d'imaginer qu'il existe des distances ou que ces distances sont nulles. Une telle image serait illusoire. Mais il y a quelque chose qui frappa de stupeur nos scientifiques quand ils en firent la découverte: notre Cosmos jumeau exerce son "influence" sur le nôtre quoiqu'ils ne soient pas liés par des relations d'espace-temps. Grâce à l'analyse de cette influence nous avons pu deviner l'existence de l'autre univers comme vous même avec un simple récepteur de télévision devinez le passage d'une voiture par l'interférence que l'antenne intercepte. Par supposition, notre Cosmos doit influer aussi sur l'autre dans les mêmes conditions. L'asymétrie de cette influence nous a révélé que ce Cosmos a une autre répartition de Galaxies.

.../...

Ainsi WOA extord ce microcosmos créant ainsi la masse. Rien de moins que presque toute la masse actuelle de nos deux univers jumeaux concentrée dans un espace hyper réduit. Un peu comme si toute l'eau d'UMMO se trouvait enfermée dans mon poing. Matière et antimatière, comme vous les appelez, sont superconcentrées.

Il se produit alors une DOUBLE EXPLOSION-IMPLOSION. Par l'implosion, matière et antimatière, c'est-à-dire atomes positifs et atomes négatifs, sont attirés violemment les uns contre les autres sans jamais se rencontrer.

Ce sont deux ensembles, deux univers, WAAM et UWAAM qui ne pourrons jamais se rencontrer car ils ne sont pas séparés par des relations d'espace.

Ainsi quand nous disons qu'ils s'attirent, le verbe "s'attirer" doit être compris dans le sens de s'influencer.

D'autre part, nous indiquons qu'il y eut explosion. En effet: l'immense masse de chaque Cosmos se fragmente en particules et ces fragments expulsés brutalement il y a des millions d'années, constituent les actuelles Nébuleuses ou Galaxies qui se déplacent aujourd'hui à une VITESSE PRESQUE CONSTANTE.

Vous pouvez observer que nous soulignons ce "PRESQUE" au moment où vos astronomes jugent que la vitesse 2 doit être CONSTANTE ou UNIFORME en se basant sur deux raisonnements faux:

A- Le déplacement des bandes du spectre, dans les galaxies observées, est CONSTANT et orienté vers le ROUGE.

B- Il semble logique de penser que si les nébuleuses ne sont pas impulsées par un Champ de Forces, car elles sont issues d'une explosion initiale de l'univers, elles se déplaceront avec une vitesse 2 uniforme par inertie.

Mais ces deux prémisses sont fausses et ingénues.

A) vos appareils de mesure sont peu précis, sinon vous auriez observé que le décalage des bandes vers le rouge N'EST PAS CONSTANT, elle est une fonction périodique non sinusoïdale d'amplitude moyenne presque imperceptible, mais ÉVALUABLE.

B) vous n'avez pas pris en compte que notre Cosmos jumeau exerce une "influence" sur nos galaxies. Précisément sur UMMO, comme nous vous l'indiquerons, nous avons découvert l'UWAAM en partant de ces interférences. Cette interaction empêche que nos nébuleuses se déplacent avec une vitesse 2 uniforme.(vitesse2 égal l'accélération).

Ainsi la mesure que vous faites de l'âge de l'univers est inexacte car vous utilisez comme paramètres cette pseudo-vitesse 2 constante actuelle des galaxies et leur distance par rapport à la TERRE. Avec en plus le fait que si MAINTENANT la vitesse2 est presque constante, dans les premiers temps de la création l'accélération (fonction sinusoïdale) arriva à avoir une énorme amplitude.

Quelle sera la fin des deux cosmos jumeaux? En tenant compte du fait que WOA continue à créer de la matière à l'intérieur de chaque Cosmos, la dégradation de masse en énergie est beaucoup plus rapide. Il arrivera un moment où les deux univers seront réduits à un Continuum espace-temps hypersphérique de rayon négatif, mais, maintenant, de grandeur infinie. Sans concentration de masses, c'est-à-dire sans Galaxies, c'est-à-dire: sans courbures, sans "plis". Seule une propagation continue et isotrope de radiations avec la même fréquence, car, maintenant, les multiples fonctions sinusoïdes créées par WOA se seront mises en phase et auront cessé de produire ces ondes stationnaires, ces nœuds et crêtes que nos sens ingénus interprètent respectivement comme "VIDES et MASSES" il restera seulement un océan d'ondes dont l'amplitude ira en diminuant jusqu'à la mort finale de la "paire cosmique"."
Tweet OW-3 d'OOLGA WAAM

Q: "Y-a-t'il eu" un big bang ? Est-ce que le concept de big bang fait sens ? Est-ce que les cosmologistes d'aujourd'hui sont sur la bonne voie ?

R : Vous devez développer son sens à une infinité d'univers. WAAM WAAM, alors non dissocié, a commencé à se diviser en sous parties distinctes.

Résumons

1 - Il y a bien eu un "Big Bang"

2 - Dans les premiers instant l'expansion de l'Univers a eu une énorme amplitude

3 - Ensuite l'expansion n'est pas restée constante

4 - Cette expansion peut se formuler par "une fonction périodique non sinusoïdale"

En 1966 ces affirmations étaient ridicules voire fausses, mais notre science a fini par les valider ... Voici les étapes:

Points de vue scientifiques terrestres

Big Bang 1 - Fin des années 1970

Problème de l'horizon ou problème de la platitude qui impose une rustine nommée " Inflation cosmique" (Alan GUTH) qui affirme qu'au tout début l'expansion de l'univers a été "d'une très grande amplitude". Ce modèle inflationnaire stipule que juste après le Big Bang, pendant seconde a subi une augmentation de taille d'un facteur , du à une "gravité répulsive"

Big Bang 2 - 1998

L'expansion de l'Univers s'accélère ( Perlmutter, Reiss et Schmidt qui reçurent le prix Nobel en 2011)

Big Bang 3 - 2015

On découvre que non seulement la vitesse d'expansion de l'Univers n'est pas constante, mais en plus elle varie suivant une fonction périodique et que cette variation s'amortie selon une fonction périodique non sinusoïdale


Big bang SetA.png


Références:

-Travaux de l’équipe de Dr. Harry I. Ringermacher

-Le document

L’article de l’université du Mississipi Sud (juin 2015 - dept Physic & astronomy)

Travaux repris dans un Science & Avenir d’août 2015



a suivre