Conférence Rotary

De UMMO WIKI
Révision datée du 13 juillet 2018 à 07:06 par Dystopie (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Janvier 2016

Avant tout je tiens à remercier tous les membres du Rotary de xxxxxx de me recevoir ce soir.

Je vais vous parler de cette « affaire Ummo » un sujet qui me passionne depuis plus de 20 ans, et vous donner quelques « clefs «  de compréhension.

Si j’oublie d’utiliser le conditionnel, n’oubliez quand même pas de comprendre ainsi ce que je vous dis. Nous sommes dans la pure spéculation. De plus, ne m’en veuillez pas si je dois lire des notes, je ne me suis jamais exprimé en public sur ce sujet.

C’est une affaire « foisonnante » … 50 ans déjà.

En effet, depuis 1966, 50 ans maintenant, des correspondants reçoivent des lettres d’un groupe qui se dit extra terrestre, utilisons ce mot qui fait souvent sourire, lequel affirme être en voyage d’exploration sur notre Terre

De nombreux livres ont été écrits sur cette histoire aussi bien en Espagne qu’en France (en voilà 1, par exemple).

Dossier Ummo

L’histoire commence ainsi : en 1966, Fernando Sesma, animateur d'une association espagnole un peu « ésotérique » qui se réunissait régulièrement dans le sous sol d’un café de Madrid « la balena allegre », commence à recevoir des lettres. De nombreux autres destinataires en recevront par la suite jusqu’en 1996 (34 espagnols). En 2003 des français en reçoivent à leur tour jusqu’en 2009.

Depuis juin 2012 ils se sont mis à un système de transmission plus moderne en utilisant des comptes tweeter. C’est la cohérence et des allusions à certaines «cohérences » ou astuces de transcription connus seulement des gestionnaires du site qui nous fait donner une forte probabilité de la même origine - quelque soit cette origine (nous parlons « de la source ») - des lettres et des tweets.

Que racontent ces lettres ?

Ils disent avoir reçu "accidentellement" sur leur planète qu’ils appellent OUMMO, à 14,6 années de lumière, un message télégraphique en morse qui aurait traversé la couche ionosphérique, message – disent-ils - envoyé par un navire norvégien un peu plus de 16 ans auparavant entre le 4 et le 8 février 1934.

Ils envoient une première nef de reconnaissance qui fait quelques photos.

Le 28 mars 1950 trois nefs déposent 6 expéditionnaires et installent dans la région de « La Javie » ( 20 km au Nord de Dignes), peut –être sur la Montagne de l’Ubac, une base souterraine.

Selon un tweet reçu en décembre 2015 cette base abandonnée a été (je cite un tweet) « Fortuitement découverte début 1972 par des chasseurs du 11e Bataillon de Chasseurs Alpins de Barcelonnette ». Et ils citent le Général IDIER, le Général CRAPLET, le Lieutenant Colonel OUVRARD, ... ces personnes étaient effectivement en poste à Barcelonnette, mais elles sont hélas toutes décédés à ce jour. Vérification impossible !

Ils seraient aujourd’hui entre 170 et 180 sur Terre, répartis sur 5 continents.

En 2001 j’ai largement participé à la création d’un site internet dont le but est de rendre publiques toutes les lettres traduites en français, et diverses analyses. C’est www.ummo-sciences.org

Actuellement 208 lettres - une très grande partie de celles que nous avons eu en main - sont répertoriées et traduites, représentant plus de 1000 pages écrites à la machine. Cependant, si on en croit une lettre de 1988 il devait y avoir beaucoup plus qui ont été jetées par leurs destinataires ou simplement perdues 5 lettres en français ont été reçues en 2003, une début 2004 et deux en 2009.

A ceci il faut rajouter environ 300 tweets reçus depuis juin 2012 généralement en réponse à des questions. Seule la dernière série depuis novembre 2015 n’est pas encore sur notre site internet

Ce qui est particulièrement intéressant dans cette « affaire ummo », c’est la durée et la cohérence générale.

Un espagnol de Madrid José Luis Jordán Peña, s’est présenté comme l'initiateur de l'affaire, a affirmé en 1992 qu'il s'agissait d'une supercherie qu'il avait poursuivie pendant 25 ans avant son AVC de 1988, mais n’a jamais pu le démontrer. Il est décédé en septembre 2014. Nous soupçonnons qu’il fut l’un des « dactylographes terrien » des ummites, sans trop savoir lui-même pour qui il travaillait (il a parlé d’agents secrets de la CIA). Il est mort et nous sommes donc maintenant dans la 50ème année de ce – je mets des guillemets - « canular » et nous ne savons toujours pas avec certitude qui est derrière cela.

Plusieurs lettres expliquent les motivations de leur éventuelle venue et de l’écriture des lettres.

Les auteurs expliquent que la civilisation d'Ummo serait plus ancienne que la nôtre, qu'elle posséderait une technologie plus avancée – c’est évident - et que leur morale leur interdirait de perturber notre évolution sociale, hormis des risques avérés de destructions massive dont nucléaire. Ils racontent leur étonnement devant notre société multiculturelle, les différents systèmes politiques, la multitude des langues, le désordre social qui règne au sein de notre planète, et suggèrent même - dans un rapport longtemps tenu secret - un modèle de restructuration progressif de notre société.

De nombreuses lettres décrivent les conditions de vie sur leur planète, avec de nombreuses illustrations.

Ils nomment la société « réseau social » et expliquent l'importance de ce « réseau ». Ils présentent aussi leur vie quotidienne, leurs systèmes de ravitaillement, leurs habitats, leur cuisine, le travail, la famille, leurs méthodes de déplacement, les activités ludiques , la sexualité, l’éducation, le mariage , la psychologie, les arts, le concept de Dieu, leur histoire, leur système économique, les différentes étapes de gouvernement qu'ils ont connues, et la découverte d’autres planètes habitées. Une partie des lettres relève de la philosophie et de la métaphysique. Les thèmes abordés comprennent la morale, l’indéterminisme, le libre arbitre de l’être humain, la condition humaine, la finalité de l’être, l’âme et l’inconscient collectif.

De nombreuses lettres décrivent également leur point de vue sur notre société et traitent de quelques problèmes qu'« ils » y identifient, comme l’avortement, l’oppression de la femme par l’homme ; ou encore les lacunes de nos systèmes éducatifs et politiques.

Le concept de Dieu est souvent présent, et plusieurs lettres y sont entièrement consacrées. Leur spiritualité a des similitudes avec le christianisme : les lettres font référence à un messie, UMMOWOA, dont la destinée fut extrêmement similaire à celle de Jésus de Nazareth (qu'« ils » appelleraient OYAGAAWOA).

De nombreux sujets scientifiques sont abordés en détail, notamment le concept de l’espace, avec des considérations sur les « plis de l’espace », le « cosmos décadimensionnel », le « cosmos gémellaire », la théorie du champ unifié (les IBOZOO UU, qui serait, disons, une prégéométrie de l’espace), la biologie et la théorie d'une évolution « organisée ». A cela il faut rajouter l’Univers des âmes et l’Univers des âmes collectives… La création est foisonnante !

Des lettres développent la « logique tétravalente ». Des lettres décrivent également en détail les données scientifiques de leur système planétaire et de leur planète, tel que les dimensions, la gravité, la météorologie, la période de rotation, … j’en oublie !

En 2014 nous leur avons demandé combien de planètes ils connaissaient. La réponse a été 1581 AYOU-OUBAAYII (avec développement biologique) tout en n’ayant seulement exploré que 1% de notre galaxie. Dans ces 1581 planètes il y aurait 77 planètes habitées par des créatures intelligentes qu’ils appellent OEMMII 74 qu’ils connaissent et 3 supplémentaires dont ils connaissent seulement l’existence. Parmi ces 77 « civilisations » : 31 ont accès au voyage galactique, 23 au moins ont voyagé jusqu'à nous, dont 18 fréquemment. Seraient 3 amoraux et 1 serait hostile.

Ils estiment que 1.2 million civilisations existent dans notre Galaxie. Mais qu’il y en aurait eu 18 millions en agrégeant celles disparues puisque la durée de vie d’une évolution serait au maximum de 37 millions d’années. Nous en serions à 4,2 millions.

Les lettres oummaines nous présentent un multivers dont notre univers fait partie, multivers ayant 10 dimensions : les 3 dimensions usuelles décrivant l'espace, 1 dimension décrivant le temps et 6 autres dimensions décrivant la masse. Chacun de ces univers dispose d’un « univers miroir » ayant des caractéristiques de masse et de temps différents en formant des « couples d’univers » … une infinité mais bien évidemment invisibles de nous puisque dans un « espace-temps » différent.

Selon ces lettres, il y aurait moyen de se déplacer d'un univers à l'autre dans ces multivers en utilisant des moyens physiques encore inconnus de nous : ils disent mettre entre 6 semaines et 6 mois selon les conditions « isodynamiques de l’espace » pour parcourir les 14 années lumières, en ne dépassant 30% de la vitesse de la lumière de l’univers par lequel ils voyagent, pour des motifs relativistes.

La trame pré géométrique de ces univers est formé par ce qu’ils appellent des « iboszoo uu «  (qui ne sont pas des particules).

Imaginez un éventail …. à une extrémité vous avez un univers où la vitesse de la lumière est nulle, à l’autre extrémité un univers elle est infinie .. nous nous situons quelque part entre les deux, et le dos de chaque feuille est « l’univers gémellaire ».

En conclusion :

S’agit-il d’un des plus vastes et des plus longs canulars connu, ou d’autre chose ?

Quand à savoir si moi je suis fou ou non de m’y être intéressé depuis 20 ans vous ne le saurez qu’en lisant ces lettres si vous en avez le courage.

Mais si vous ne le faites pas, ne vous inquiétez pas : d’après eux vous pourrez retrouver toute l’information nécessaire dans cette autre vie qu’ils garantissent pour tous. « c’est quand nous sommes vivants que nous sommes morts » disent-ils dans une lettre.

En attendant cette vérification que j’espère pour chacun d’entre nous la plus tardive possible, je souhaite à toutes et à tous, et au Rotary de xxxxx , une excellente année 2016.

Merci de votre attention, je vais maintenant répondre à vos questions.

Nota

Statut OAY 19/07/17

Number of OOMO.OEMMII on OYAGAA now increased to 216.

60 America 48 Europe 42 Oceania 30 Asia 24 Africa 12 Antarctica

Statut OAY -/-/18

The maximum allowed number of 240 OOMO.OEMMII on OYAGAA has now been reached.

72 America 48 Europe 42 Oceania 42 Asia 24 Africa 12 Antarctica