IUMMA et système planétaire d'UMMO

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis IUMMA)
Aller à : navigation, rechercher

IUMMA (IOUMMA / YOUMMA / YUMMA / YOOMA) est le soleil de la planète UMMO ; une étoile de type K, environ 14 années lumière de la Terre et caché par un grand nuage de poussière cosmique.

Mais il est maintenant (juin 2021) clair que Wolf 424 N'EST PAS IUMMA

Tweet O6-75
Vers Wolf 424 vous trouverez UMMO. Vous ne verrez pas IUMMA. La carte n'est pas le territoire.

Voir aussi les articles

- de Luc Chastan "Où est passé IUMMA" - d'Alain Ranguis "Aux Frontières de Wolf 424 : Le soleil de Ummo ?"

- de Remy Gally "Article 38: Les aurores boréales sur Ummo" et "Article 36: Habitabilité de la planète UMMO"

ET SURTOUT WOLF 424 ne peut pas être l’étoile des Ummites

ainsi que la page Calendrier

Tableau des données mises à jour par R. GALLI - Juin 2021

YOUMMA-GALLI.PNG

Naine rouge?

Lettre D21
(mai 1966) IUMMA [... a les] caractéristiques suivantes :

ASCENSION DROITE 12 heures 31 minutes 14 secondes.

DÉCLINAISON +9° 18' 7" (ZONE DE LA CONSTELLATION DE LA VIERGE)

MAGNITUDE VISUELLE ABSOLUE 14,3

MAGNITUDE VISUELLE APPARENTE (Sûrement plus réduite à cause d'un grand nuage de poussière cosmique à 3,682 parsecs. Mais elle doit être comprise entre 12 et 13, et ne vous est accessible que par des moyens photographiques.

TYPE SPECTRAL (selon le codex Astronomique Terrestre) Type M (ce que vous appelez une ETOILE NAINE).


Lettre D84
(04/09/1969) La température superficielle de cette étoile [IUMMA] est de 4580,3 degrés K. Ses altérations de champ magnétique sont grandes. Nous enregistrons sur notre planète des valeurs atteignant 216 gauss très supérieures à celles de la Terre.
Lettre NR-21
(Mars 2009) IOUMMA est une étoile dont de masse égale à 1,48.1030 kilogrammes. Son spectre lumineux est décalé vers le rouge en comparaison à votre Soleil avec des indices photométriques U-B et B-V égaux à 1,15 selon votre système de référence.
Tweet 312-72

(07/06/21 23:00)

La luminosité de YOOMA est de 8.30 10²⁵ W

L'irradiance (haute atmosphère de OOMO) est de 660 à 670 W.m-²

L'ozone stratosphérique interagit avec les photons énergétiques. La chaleur générée est absorbée et stockée par la troposphère - beaucoup plus dense que celle de la Terre - et par convection descends jusqu'au sol.

En réponse à @manuelOtroMundo @jwstela et 2 autres personnes

Étant donné que M YOOMA : 0.74 M☉ R YOOMA : 0.74 R☉ on peut deviner une luminosité YOOMA autour de 30% du ☉

Etant donné que D (OOMO-YOOMA) : 2/3 D (⊕-☉), on aura que l'Irradiance dans OOMO : 0.675 celle du ☉ sur Terre

Quelle est la luminosité réelle de OOMO ?
Pour information: irradiance solaire = 200 W/m² à midi solaire fin décembre ou 1000 W/m² à midi solaire fin juin aux latitudes tempérées.
Luminosité du Soleil : 38.10 25
Puisque la luminosité du Soleil est de 38.10²⁵ W , la luminosité de  IOUMMA est donc de 21,68% de celle  du Soleil. D'autre part, l'irradiance dans la haute atmosphère terrestre est de 1353 W.m-² (les données varient de 1373 à 1353, selon la source), l'irradiance au-dessus d'UMMO est de 49,1% (ou 48,43%) de l'irradiance sur Terre.

Métallicité

Le 31/01/21, par un changement de statut, et répondant à une question d'Alban, OAY nous informe sur la métallicité de IOUMMA

Metallicité IUMMA.png

EXPLICATIONS; Dans l'Univers, après le Big Bang originel il y a 13,5 milliards d'années, n'existaient que les deux éléments les plus simples, l'hydrogène à 90% (H, un seul proton dans son noyau et un seul électron) et l'hélium à 10% (He, 2 protons et 2 neutrons dans le noyau + 2 électrons orbitaux). Avec ces deux seuls éléments (qui sont des gaz), les planètes ne pourraient pas exister, et encore moins la vie.
Lorsque les premières étoiles se sont formées à partir de H et He (elles sont appelées Population II), celles-ci ont synthétisé dans leur noyau central les éléments les plus lourds (que les astrophysiciens appellent de façon générale "métaux") puis à la fin de leur vie ont explosé, dispersant dans le milieu interstellaire ces éléments plus lourds. Ces étoiles lors de leur formation, se détachant du nuage de H et He, ne pouvaient former que des planètes "gazeuses" (comme Jupiter ou Saturne, mais sans noyau central).
C'est pourquoi la deuxième génération d'étoiles (Population I) a pu former dans leur environnement des planètes du genre que nous appelons "rocheuses", comme notre Terre, Mars ou Vénus, puisque le nuage à partir duquel notre Soleil s'est formé, contenait déjà des éléments lourds (O, Ca, Fe, Mg, Si, Ni, Na,...). Sur ces planètes rocheuses, les conditions peuvent être propices à l'apparition de la vie et, sous certaines conditions, même de la vie intelligente.
L'atmosphère (couche externe) d'une étoile reflète très précisément la composition du nuage à partir duquel elle s'est formée et les astrophysiciens peuvent déterminer par une méthode appelée spectroscopie, la composition de l'atmosphère de cette étoile et ainsi savoir si elle est apte à former autour d'elle des planètes rocheuses propices à la vie. L'indice qui mesure la quantité d'éléments lourds dans l'atmosphère d'une étoile est ce que nous appelons la "métallicité".
L'indice de métallicité le plus simple et le plus couramment utilisé mesure le rapport entre le fer (Fe) et le H dans l'étoile par rapport à celui du soleil. Il s'agit de l'indice [Fe/H]. Il existe un autre indice, beaucoup moins utilisé, qui nous donne un critère supplémentaire pour connaître, non seulement la quantité, mais le ratio des métaux lourds. Il s'agit de l'index [α/Fe].­
Ce fut (probablement) la raison qui a conduit Alban Nanty à demander à OAY quel était l'indice de métallicité d’IOUMMA (le soleil d'OUMMO). Comme nous avons pu le voir lors du dernier changement de profil, OAY a fourni, non seulement l'indice de métallicité [Fe/H], mais aussi l'indice [α/Fe]. Ces deux indices nous indiquent que l'environnement d'IOUMMA, bien que légèrement (très, très légèrement) moins métallique que celui de Sol, est néanmoins plus riche dans sa distribution de métaux lourds. Tout cela est très compatible avec l'existence d'une planète dans sa sphère d'influence capable d'abriter une vie supérieure.


Qu'est ce que le "dex" ? . Lire l'article https://joe-antognini.github.io/astronomy/what-is-a-dex? , mais en gros un dex est simplement un ordre de grandeur par rapport à la métallicité du Soleil. Un dex est tout à fait équivalent à un «bel» Le bel est beaucoup plus connu avec son préfixe déci en tant que «décibel». Un décibel est donc équivalent à 0,1 dex.. (Le dex reste limité au jargon de l'astronomie)

Le même jour, mais quelques heures plus tôt, 312_oay réponds lui aussi à la question.

Tweet 312-33

310121

Bien qu'un peu plus âgée, notre YOUMA dispose encore d'une réserve d'hydrogène légèrement supérieure à celle du Soleil : 72,05% de la masse totale. Selon votre notation, sa métallicité serait égale à -0,0854 dex pour le rapport logarithmique [Fe/H], et +0,0591 dex pour le rapport α-éléments [α/Fe].

Un peu plus tard, le 20 janvier 2021 ,312_oay réponds à une objection

Tweet 312-41

200221

Le chiffre de 73,46%, donné à partir des couches périphériques, est clairement inexact si l'on prend en compte l'ensemble de la masse solaire. Nos propres mesures pour le Soleil donnent un rapport de masse pour H/He à 0,7048/0,2773, les autres éléments étant O, C, Si, N ....

En réponse à: L'évaluation de H2% du soleil est actuellement de 73,46%. Je crois comprendre que si l'on considère l'âge des deux étoiles, la réserve de temps est plus grande pour Iumma en ce qui concerne le %H2 consommé par unité de temps. Est-ce correct ?

Diamètre

IUMMA: Diamètre probable 1 030 000 km soit un diamètre apparent de 1030 / 99000 = 0,010404 radian soit 0,6° : 12% de plus que le Soleil ou la Lune

Vitesse de rotation de IOUMMA

Tweet 312-69

25/05/21

La période de rotation de la chromosphère équatoriale de YOOMA varie de 15,1 à 15,6 jours avec de fréquentes phases de freinage et d'accélération pour se réajuster à la rotation du noyau [7,63 jours], induisant d'énormes perturbations magnétiques. Vitesses moyennes de rotation : Vₑ : 2,45 km.s-¹ Ωₑ : 4.74 10-⁶ s-¹

Planètes

Une géante gazeuse (NAWEE)

Lettre D84
OUMMO se déplace en trajectoire elliptique d'excentricité 0,078 autour [...] IOUMMA (notre "Soleil").
La distance moyenne OUMMO—IOUMMA est de 9,96.1012 cm.
Lettre NR-21
Un autre OYAA de taille importante, NAWEE, gravite autour d'IOUMMA sur une trajectoire elliptique d'excentricité 0,026, à une distance moyenne de 5,97.1010 mètres.

Les anciens astronomes utilisaient comme références les deux astres IOUMMA et NAWEE, ce dernier étant bien visible conjointement à IOUMMA au crépuscule et à l'aube. [...]

NAWEE est un astre que vous qualifiez de « géante gazeuse » dont la taille est environ moitié moindre que celle de votre planète Saturne. NAWEE gravite autour d'IOUMMA sur une orbite plus rapprochée que celle d'OUMMO. [...] Son atmosphère, extrêmement chaude, est animée de forts courants convectifs et agitée en permanence de violents orages qui provoquent d'incessantes scintillations et lui confèrent une luminosité propre, complémentaire à la lumière reflétée d'IOUMMA.

UMMO

La révolution sidérale d'OUMMO équivaut à environ 229,5 jours terrestres, Pour les autres données, voir UMMO

Temps de révolution (SAAXEE) et année ummite (XEE)

NR21

Voir aussi l'analyse de cette lettre et du calendrier par Jacques Costagliola sur https://www.ummo-sciences.org/fichiers-liste/Naouee.pdf
Lettre NR-21

(PAGE 3)

ORIGINE ASTRONOMIQUE DE NOTRE COMPUT TEMPOREL

Notre manière d’évaluer les grandes périodes est différente de la vôtre et celle ci s’est maintenue tout au long de notre histoire, ayant son origine dans une très ancienne mesure astronomique. Nous définissons parfois, à tort, le XEE ("année" d'OUMMO) comme le tiers de la période de révolution de notre OYAA OUMMO autour de notre soleil IOUMMA. La valeur du XEE est de 77,3 jours terrestres.

IOUMMA est une étoile dont de masse égale à 1,48.1030 kilogrammes. Son spectre lumineux est décalé vers le rouge en comparaison à votre Soleil avec des indices photométriques U-B et B-V égaux à 1,15 selon votre système de référence.

OUMMO gravite autour d'IOUMMA sur une trajectoire quasi circulaire d'excentricité 0,0078. La distance moyenne OUMMO - IOUMMA est de 9,96.1010 mètres. Un autre OYAA de taille importante, NAWEE, gravite autour d'IOUMMA sur une trajectoire elliptique d'excentricité 0,026, à une distance moyenne de 5,97.1010 mètres.

Les anciens astronomes utilisaient comme références les deux astres IOUMMA et NAWEE, ce dernier étant bien visible conjointement à IOUMMA au crépuscule et à l'aube. Les astronomes observaient les passages en conjonction supérieure de NAWEE en alignement avec IOUMMA, ce qui se produit en moyenne tous les 2,571 XEE, soit 0,866 du temps de révolution sidérale d'OUMMO. Lors de chaque conjonction, ils notaient une variation verticale importante de la positon de NAWEE par rapport au disque d'IOUMMA (voir figure 1), l'oscillation se réinitialisant chaque XEEOUMMO - dix-huit XEE - lorsque NAWEE avait accompli treize révolutions complètes et OUMMO six révolutions (figure 2). Les cosmologues, ignorant que le plan de l'écliptique d'OUMMO possédait une orientation distincte de celle de NAWEE, en conclurent que la trajectoire d'OUMMO était bi hélicoïdale et qu'OUMMO décrivait trois translations descendantes et trois autres montantes, sur la surface fictive d'un cylindre, pour compléter un XEEOUMMO (figure 3).

NR21-Figures123.jpg

Le XEE peut donc se définir comme le tiers de la période de révolution d'OUMMO. Il existe cependant une erreur minime dans cette définition car les anciens cosmologues d'OUMMO vouaient majoritairement un culte au nombre π. Ils voulurent absolument faire correspondre la valeur du XEE à la fraction 2/(2+π) du temps de révolution synodique de NAWEE en acceptant une dérive de six OUIW (18,55 minutes) chaque XEE. La dérive cumulée atteint ainsi un jour d'OUMMO tous les 100 XEE et un XEE tous les 6000 XEE. Les adeptes du culte de NAWEE, indignés de cette offense faite à la rigueur objective, promulguèrent aussitôt un édit eschatologique annonçant la fin des temps au bout d'un cycle de 6000 XEE si l'erreur n'était pas rectifiée. Le monarque de l'époque trancha en faveur de la majorité. L'erreur fut ignorée et se perpétue encore de nos jours. Quelques projets furent proposés par le passé pour influer sur l'orbite d'OUMMO afin d'annuler la dérive, mais les différents OUMMOAELEWEE auxquels ils furent soumis les refusèrent systématiquement.

Hormis ces considérations concernant les XEE, une autre dérive existe dans la définition du XI (jour d'OUMMO) qui correspond en pratique à 600 OUIW. La valeur réelle atteint toutefois 600,0117 OUIW. Cette approximation sur la valeur du XI implique logiquement un décalage progressif de l'horaire du lever d'IOUMMA en un point fixe donné de l'équateur d'OUMMO. Lorsque I'OUIW fut introduit durant l'essor scientifique que connut notre peuple au cours de sa seconde ère historique, la valeur officielle du XI fut redéfinie et une tentative de réajustement calendaire eut lieu pour lui conférer une meilleure corrélation avec la réalité astronomique Un OUIW fut ajouté au comput temporel chaque 84 XI, à l'exception d'une fois tous les 84 XEE. Cette méthode fut rapidement abandonnée car jugée inutilement complexe. Nous n'avons pas, sur OUMMO, l'impératif d'un calcul calendaire précis pour savoir à quel moment effectuer l'ensemencement de nos cultures en fonction des conditions climatiques à venir. Les conditions climatiques sont sur OUMMO, entièrement dépendantes de la latitude, et en aucune façon du positionnement physique d'OUMMO sur son chemin orbital.

Nous joignons à cette lettre la traduction française de la réponse que nous avons donnée récemment à l'un de vos jeunes frères de Freie Hansestadt Bremen qui s'interrogeait sur l'existence d'années bissextiles sur OUMMO. La présente lettre représente un complément à cette réponse dont elle reprend quelques passages.

(PAGE 4)

ANNEXE: PRÉCISIONS CONCERNANT NOTRE SYSTÈME CALENDAIRE

Je conçois que cela vous paraîtra curieux, mais il n'existe pas de mot spécifique dans notre langage pour désigner le temps de révolution d'OUMMO autour de notre soleil IOUMMA. Ce temps ne constitue pas pour nous une référence et le mot « année » n'a pas d'équivalent strict dans notre langage. Nous utilisons, pour mentionner dans son contexte la période de révolution d'OUMMO, le terme SAAXEE.

Notre notion du jour est par contre identique à la vôtre. Le temps de rotation d'OUMMO sur son axe est exactement de 600,0117 OUIW. Un OUIW, notre unité de mesure du temps, équivaut à 185,527 secondes terrestres. Notre décompte officiel du temps considère cependant qu'un nycthémère (XI) compte exactement 600 OUIW.

Nous utilisons le terme XEE (prononcez xéè) pour référencer nos périodes calendaires. Un XEE correspond à exactement 60 XI. Il serait incorrect de traduire ce terme par un simple mot de votre langue. Il correspond fonctionnellement au terme « année » employé chez vous mais n'en possède pas la même signification astronomique. Le XEE fut déterminé par nos anciens astronomes comme étant la fraction 2/(2+π) de la période synodique moyenne entre deux passages de NAWEE en conjonction supérieure sur un même axe vertical passant par le centre du disque d'IOUMMA. NAWEE est un astre que vous qualifiez de « géante gazeuse » dont la taille est environ moitié moindre que celle de votre planète Saturne, NAWEE gravite autour d'IOUMMA sur une orbite plus rapprochée que celle d'OUMMO. Il est bien visible dans notre ciel aux moments du lever et du coucher d'IOUMMA. Son atmosphère, extrêmement chaude, est animée de forts courants convectifs et agitée en permanence de violents orages qui provoquent d'incessantes scintillations et lui confèrent une luminosité propre, complémentaire à la lumière reflétée d'IOUMMA. Son mouvement apparent fut observé depuis l'antiquité, NAWEE étant au centre des cultes préhistoriques et des légendes primitives que l'on peut encore déchiffrer actuellement sur les stèles mégalithiques gravées aux débuts de l'utilisation de l'écriture.

Caractéristiques de NAWEE

Rayon équatorial : 6,22.107 m
Masse : 9,91.1025 kg
Distance moyenne à IOUMMA : 5,97.1010 m
Excentricité orbitale : 0,026
Inclinaison de l'orbite par rapport à OUMMO : 1,53°

Durant six cycles orbitaux d'OUMMO, sept conjonctions synodiques supérieures de NAWEE sont observables. Nos anciens astronomes se basaient sur le parcours apparent de cet astre par rapport à IOUMMA pour définir un calendrier. Toutefois, du fait des excentricités orbitales de NAWEE et d'OUMMO, le temps séparant deux conjonctions n'est pas constant. Il faut attendre dix-huit XEE - un XEEOUMMO - pour observer un cycle astronomique complet entre NAWEE et OUMMO. Le XEE fut donc défini comme étant la dix huitième partie de ce cycle apparent qui équivaut précisément à 1079,979 périodes de rotation d'OUMMO (1391,22 jours terrestres). La valeur du XEE fut délibérément fixée à exactement 60 anciens XI. Bien que la valeur du XI ait été réajustée par la suite, la définition du XEE reste identique. Un XEE équivaut donc à 36.000 OUIW (111316,36 minutes ou 77,303 jours terrestres). La période de révolution sidérale d'OUMMO, qui équivaut à environ 229,5 jours terrestres, est très sensiblement inférieure à trois XEE.

Les approximations faites sur les valeurs du XI et du XEE entraînent, comme chez vous, un décalage par rapport aux référentiels astronomiques. L'approximation sur la valeur du XI implique logiquement un décalage progressif de l'horaire du lever de notre astre solaire en un point fixe donné de l'équateur d'OUMMO. Lorsque l'OUIW fut introduit durant l'essor scientifique que connut notre peuple au cours de sa deuxième ère historique, la valeur officielle du XI fut redéfinie et une tentative de réajustement calendaire eut lieu pour lui conférer une meilleure corrélation avec la réalité astronomique. Un OUIW fut ajouté au comput temporel chaque 84 XI, à l'exception d'une fois tous les 84 XEE. Cette méthode fut rapidement abandonnée car jugée inutilement complexe par le peuple. Nous n'avons pas, sur OUMMO, l'impératif d'un calcul calendaire précis pour savoir à quel moment effectuer l'ensemencement de nos cultures en fonction des conditions climatiques à venir. Les conditions climatiques sont entièrement dépendantes de la latitude, et en aucune façon du positionnement physique d'OUMMO sur son chemin orbital.

Pour l'anecdote nous pouvons vous confier que les chroniques qui font état de la création de notre calendrier, en l'an 0 de notre première ère, indiquent qu'une querelle eut lieu qui opposa les astronomes, adeptes d'un culte basé sur les mathématiques sacrées, et les théologiens du culte de NAWEE lors de l'établissement du XEE. Ces derniers, extrêmement rigoristes, n'acceptèrent pas l'approximation faite par les astronomes royaux pour des raisons théologiques autour de la constante π, associée alors à l'expression la plus pure de la divinité. Ils déclarèrent que l'humanité d'OUMMO périrait lorsque le décalage entre la véritable période synodique de NAWEE et le XEE officiel atteindrait un XEE au compte de 6000 XEE. Le monarque qui régnait à cette époque rejeta vivement cette imprécation. Il fit dénuder et fustiger publiquement les prêtres de NAWEE qui en étaient à l'origine. Le culte disparut progressivement par la suite. Nous pouvons établir un parallèle indicatif entre l'évolution de nos deux cultures en liant cet événement sur OUMMO avec celui de l'établissement de votre calendrier grégorien. Le début de notre première ère correspond assez précisément aux développements sociaux et technologiques observés en Europe lors de la Renaissance.


Lettre NR-21
[...] il n'existe pas de mot spécifique dans notre langage pour désigner le temps de révolution d'OUMMO autour de notre soleil IOUMMA. Ce temps ne constitue pas pour nous une référence et le mot « année » n'a pas d'équivalent strict dans notre langage. Nous utilisons, pour mentionner dans son contexte la période de révolution d'OUMMO, le terme SAAXEE.
Lettre NR-21
[...] le XEE ("année" d'OUMMO) [... est] le tiers de la période de révolution de notre OYAA OUMMO autour de notre soleil IOUMMA. La valeur du XEE est de 77,3 jours terrestres.

Pour information : Wolf 424 (qui n'est surement pas IUMMA)

Voir : https://en.wikipedia.org/wiki/Wolf_424

Wolf 424 A/B Observation data

Epoch J2000 Equinox J2000

Constellation Virgo

Right ascension 12h 33m 17.38s[1]

Declination +09° 01′ 15.8″[1]

Apparent magnitude (V) A: 13.22 ± 0.01

B: 13.21 ± 0.01[2]

Characteristics

Spectral type dM6e/dM6e[3]

U−B color index 1.19/

B−V color index 1.84/

Variable type Flare stars

Astrometry

Radial velocity (Rv) −2[4] km/s

Proper motion (μ) RA: −1730[5] mas/yr

Dec.: +203[5] mas/yr

Parallax (π) 227.90 ± 4.60[6] mas

Distance 14.3 ± 0.3 ly (4.39 ± 0.09 pc)

Absolute magnitude (MV) 15.03/15.02[7]

Orbit[2]

Primary GJ 473 A

Companion GJ 473 B

Period (P) 15.532 ± 0.096 yr

Semi-major axis (a) 0.9257 ± 0.0049" (4.062 ± 0.098 AU)

Eccentricity (e) 0.2950 ± 0.0035

Inclination (i) 103.00 ± 0.15°

Longitude of the node (Ω) 143.48 ± 0.19°

Periastron epoch (T) 1992.297 ± 0.056

Argument of periastron (ω) (secondary) 347.2 ± 1.5°

Details

Mass A: 0.143 ± 0.011

B: 0.131 ± 0.010[2] M☉

Other designations FL Vir, G 60-14, LFT 923, Ci 20 716, G 12-43, LHS 333, Cl* Melotte 25, GJ 473, USNO-B1.0 0990-00217846, GSC 00874-00306, LTT 13546, VVO 74, Wolf 424, 2E 2769, JP11 5148, GCRV 7553, JP11 5149, PLX 2890.