BUUTZ de GOONNIAOADOO

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis Moteur à plasma)
Aller à : navigation, rechercher
GOONIIOADOO UEWA est le véhicule le plus utilisé sur Ummo. Son système de traction est un BUUTZ (moteur) de GOONNIAOADOO (plasma) ; l'unique combustible est le tétrafluorure de xénon. (D41-6)

Le BUUTZ est un moteur, que nous pouvons considérer sur le principe des moteurs de fusée (éjection de gaz).

GOONNIAOADOO semble pouvoir être traduit par "plasma".


S41-LO.jpg


Lettre D41-6

DESCRIPTION D'UN BUUTZ DE GOONNIAOADOO

Le principe de ce BUUTZ est bien connu sur notre planète depuis qu'une équipe de techniciens sous la direction de YUIXAA 37 fils de YUIXAA 36 le développa au XEE (année d'Ummo) 5476 du second temps. Les modifications apportées ultérieurement ne concernent que le contrôle dont le processus est réalisé aujourd'hui par un XANMOO (ordinateur nucléaire à mémoire de titane).

Bien que le schéma dessiné soit très sommaire et n'inclue pas les équipements auxiliaires d'autocontrôle, il illustrera convenablement son fonctionnement.

Le BUUTZ travaille sur la base d'un générateur thermique de GOONNIAOADOO qui provoque l'expansion brusque d'air préalablement liquéfié. L'oxygène et l'azote déjà gazéifiés sortent à travers une tuyère S41-1.gif (s1) et sont projetés en direction du sol, ce qui provoque par réaction l'équilibre aérodynamique du véhicule.

Analysons le processus:

Sur le schéma vous pouvez remarquer une chambre toroïdale. Cet équipement S41-2.gif (s2) transforme le gaz XENON en GOONNIAOADOO, un état du gaz dans lequel, par une très haute température, les atomes restent sous forme de NIIOADOO (ions) (ou: NIIO ADOO; passage à la ligne) . La température au centre du courant toroïdal arrive à atteindre 1600°C (terrestres) dans un environnement gazeux dont le filament circulaire ou annulaire a un diamètre d'à peine 3 microns (terrestres).

Le gaz XENON nécessaire au fonctionnement est stocké sous forme de cristaux de tétrafluorure de Xénon (F4Xe) dans la chambre (réservoir?) S41-3.gif (s3). Ne soyez pas étonné de l'indication de cette composition chimique puisqu'il s'agit d'un gaz noble (comme vous l'appelez vous même) pour croire qu'il n'est pas capable de se combiner avec d'autres éléments chimiques. Néanmoins il ne vous sera pas difficile d'obtenir ces cristaux en chauffant, à 400°C seulement, un mélange de Fluor et de Xénon dans une chambre en nickel. On obtient quelques petits cristaux solubles dans l'eau, lesquels se subliment facilement. Nous utilisons beaucoup de composants d'Hélium, Krypton et Radon.

Le tétrafluorure de xénon est décomposé dans l'équipement S41-4.gif (s4) c'est à dire: le Xénon passe au réacteur toroïdal déjà cité, pendant que le Fluor est canalisé vers le régénérateur S41-5.gif (s5), en s'emmagasinant au préalable à forte pression dans la chambre (réservoir?) S41-6.gif (s6)

Quand le moteur est arrêté, le gaz Xénon est récupéré par le conduit S41-7.gif (s7) pour être synthétisé de nouveau en tétrafluorure en S41-8.gif (s8)

L'énergie créée par la chambre de plasma S41-2.gif (s9), se canalise jusqu'à l'expanseur (chambre d'expansion?) S41-10.gif (s10) et c'est à ce point, où l'air préalablement liquéfié par l'équipement S41-11.gif(s11) et stocké dans la chambre (le réservoir ?) S41-12.gif (s12), s'expanse violemment en étant projeté vers le bas à travers la tuyère S41-1.gif (s1).

L'équipement S41-13.gif (s13) est un pré-chauffeur du Xénon, et le S41-14.gif (s14) est un activateur (DÉCLENCHEUR) NUCLÉAIRE POUR LA FORMATION DU GOONNIAOADOO qui travaille sur une base d'autorésonance.

Il y a une raison technique pour laquelle nous utilisons un composé de Xénon au lieu du gaz pur. C'est que quand la décomposition est à haute température une fraction de ses atomes s'ionisent, phénomène qui ne se présente pas dans l'état libre de ce type de gaz inerte.

Analyse

J. Pollion, ANALYSE 14 «Etude commentée du moteur à plasma» (oct. 2003)