ESEE OOA

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis OESEE OA)
Aller à : navigation, rechercher

ESEE OOA (S41-39.gif ; conscience de l'individu) est une entité, le réseau social de l'être (l'homme), selon les Oummites.

Lettre D102
[…] l'UAA [code religieux-moral] distingue nettement entre l'OEMII physique, bénéficiant des droits inhérents à l'IBOZOO (dit du point ou nœud d'un réseau), du réseau social de l'être ou entité ESEE OOA (CONSCIENCE DE L'INDIVIDU), puisque les deux dans la pratique peuvent entrer en conflit ou en collision avec préjudice mutuel.

Conscience (esp. ConSciencia)

Lettre D41-15
[…] CONCIENCIAprise de conscience et CONSCIENCIAconscience (mots [espagnols] que nous avons choisi pour traduire les nôtres BUUAWA IMMI et ESEE OA.)
Statue de Djéser dans le serdab de son temple funéraire. Deux petites percées à hauteur du visage... (Wikipédia)
Lettre D41-15
[…] sortez à votre fenêtre et contemplez le panorama. Imaginons que vous êtes architecte et que vous avez construit l'édifice qui est en face. Vous le voyez en entier avec toutes ses portes et fenêtres, ses toits, ses cheminées.... Maintenant coupez sur un carton un petit carré de un ENMOO (un ENMOO = 1,87 cm) de côté.

Faites en son centre un orifice du diamètre d'un crayon et retournez à la fenêtre. Mettez le carré à 9 ENMOO de votre oeil (16,8 cm) et sans essayer de fermer l'autre œil, essayez de voir à travers cette perforation une des fenêtres de la maison d'en face. Que le champ de vision est limité et désolant ! Si vous voulez voir tout le panorama, vous devez faire un long déplacement dans l'espace.

Mais vous ne serez pas assez ingénus pour vous exclamer que vos yeux ne sont pas capables de contempler en une fois le paysage […]. Il vous suffirait d'enlever le petit carton.

Vous avez donc compris que les yeux représentent la PRISE DE CONSCIENCE (Conciencia). Le carton symbolise L'OEMII (CORPS PHYSIQUE) et le champ limité par l'orifice : le ESEE OA (CONSCIENCIA).
Lettre D41-15
PRISE DE CONSCIENCE (Conciencia) et CONSCIENCE (Consciencia) sont enfin et en définitive la même chose. Et c'est notre corps physique, notre OEMII, qui avec ses limitations empêche que l'âme voit au travers de plus d'un épisode ou fait à chaque instant.

Symbole

S41-39.gif

Vocables

  • ESEE OA (CONSCIENCE) || D41-15
ESEE OA (CONSCIENCIA) || D41-15
ESEE OOA (CONSCIENCE DE L'INDIVIDU) || D102
OESEE OA (CONSCIENCE) || D33-3
  • BUUAWAAMIESEE OA (SUBCONSCIENT) || D33-3
BUUAWAM IESEE OA (SUBCONSCIENT) || D47-3
BUUAWAMIESEE OA (SUBCONSCIENT) || D31

Prise de conscience de l'âme (BUAWA) versus la conscience de l'homme (OEMII)

Lettre D41-15
(1966) Notre BUUAWAAA [esprit] a une prise de conscience (esp. conciencia), mais nous n'identifions pas cette PRISE DE CONSCIENCE avec la CONSCIENCE de l'OEMII.
Nous vous expliquerons cette différence quand nous expliquerons ce qui se produit dans notre corps quand nous regardons par exemple l'image d'un triangle.

Vision

Lettre D41-15
Nous illustrerons ce processus au moyen d'images grossières tracées à l'aide de crayons terrestres de différentes couleurs.
S41-Q.jpg

Sur une plaque B où l'on a dessiné un triangle blanc sur fond noir, tombe un faisceau (rouge) de IBOAAIA OU (fragments quantifiés d'énergie avec une caractéristique ondulatoire-corpusculaire) que vous appelez vulgairement LUMIÈRE. Les zones noires de la gravure sont ainsi car les atomes absorbent cette énergie et il se produit des altérations dans ses orbites corticales. Par contre, le triangle blanc reflète cette énergie (lumineuse) car ses atomes de différente structure orbitale n'admettent pas par résonance les fréquences des IBOAAIA OU […]. Ceci veut dire que seule une fraction de l'énergie qui arriva à l'image est reflétée en un faisceau qui peut agir sur la rétine.

Nos yeux captent donc l'image lumineuse reflétée à l'aide de cellules BOIYUIYOE EBEE (CÔNES), chacune de celles-ci absorbe à peine quelques IBOAAIA OU [quantums énergétiques, photons]. C'est là que se produit la première transformation de l'énergie. Ce que vous appelez LUMIÈRE provoque dans ces petits organes nerveux un influx de caractéristiques électriques qui se propage tout au long des neurones du nerf optique S41-34.gif.

Nous pouvons observer que l'image s'est décomposée en millions d'impulsions élémentaires. Le triangle n'existe plus, il y a une séquence d'IMPULSIONS CODÉES qui se transmettent en un certain ordre, comme si les pierres d'un grand temple terrestre étaient démontées et enregistrées pour les reconstruire après un long voyage.

Le nerf optique (en violet) transmet ces impulsions après qu'il y ait eu une première WOO EDUU (SYNAPSE) dans la YAAESIOO BUEA S41-35.gif (corps genouillé latéral du Thalamus) au UNIIEAYAAEBU (cortex occipital). […] l'instant où de telles impulsions nerveuses activent la UNIIEAYAAEBU. […] Les neurones de cette dernière voie afférente synapsent à leur tour chacune avec deux fibres nerveuses : YAAIODEE (en vert) et YAAIOSUU BIIO (en bleu).
Autrement dit : chaque impulsion nerveuse qui représente un point du triangle est transmise à son tour par deux voies, comme si l'une de vos téléphonistes envoyait un même message à deux correspondants.

S41-R.jpg

Les impulsions de la voie YAAYODEE (vert) opèrent sur l'organe de la mémoire [BIEYAEYUEO DOO] dont le fonctionnement vous semble encore inconnu. L'image symbolise le BIEYAEYUEO DOO S41-36.gif (dessin de couleur ocre), il s'agit d'une spirale d'une chaîne [chaîne hélicoïde] de polypeptides dans laquelle le principal rôle est tenu par les atomes d'Azote, associés. Chaque atome N est capable d'altérer l'état quantique orbital en emmagasinant deux impulsions ou BITS.
En un mot : les millions d'impulsions que constituent les images que captent nos yeux sont emmagasinées, codifiées au préalable avec un ordre séquentiel, dans cette spirale de BIEYAEYUEO DOO comme s'il s'agissait d'une bande magnétophonique où pour être précis dans ce cas : la bande d'un magnétoscope […].

Il y a de plus un facteur très important au sein de cette chaîne hélicoïde : une seconde chaîne d'atomes libres de gaz HELIUM S41-37.gif agit comme transducteurs et récepteurs en connectant directement la MÉMOIRE avec le OEMBUUAW (troisième Facteur de l'homme) et représenté dans l'image par la couleur jaune S41-38.gif.

Nous avons représenté sur l'image le champ de la ESEE OA S41-39.gif CONSCIENCE (consciencia) à l'aide d'un cercle (bleu clair) ;
une seconde voie : le YAAIOSU BIIO (bleu) porte les impulsions à un second noyau de OEMBUUAW S41-40.gif (jaune) qui le transmet à son tour à l'ÂME (champ de la CONSCIENCE) (bleu clair).

Quelle forme ont ces impulsions qui codent l'image du triangle primitif ? Tout comme les pierres ordonnées numériquement ne ressemblent en rien à la construction initiale, cette série de BITS ne semble pas être le reflet fidèle du triangle. Une fonction périodique en forme d'onde carrée : voilà ce que capte notre BUUAWAA (âme) dans son ESEE OA (CONSCIENCE).

S41-S.gif

Imaginez un architecte dont la capacité éïdéique soit telle qu'en recevant d'une manière ordonnée ces pierres numérotées, il imagine instantanément le temple en question... Ceci notre BUUAWA l'obtient : en captant ce train d'ondes carrées il se forge dans sa conscience (cercle bleu de l'image B) l'idée d'une triangle blanc sur fond noir.
Mais comment sait-elle qu'il s'agit d'un triangle ? L'image B symbolise de nouveau l'explication ; vous pouvez observer qu'au champ de la conscience arrivent deux messages. L'un d'eux que nous venons de vous décrire provient directement de l'OEIL (voies nerveuses exprimées par les couleurs violet et bleu); l'autre issu de la MÉMOIRE (ocre) par la voie symbolisée par la couleur orange.

Quel est ce dernier message provenant de la BIEYAEYUEO DO (mémoire) ? Simplement un train d'ondes carrées qui représentent le codage de l'image d'un triangle équilatéral tel que nous l'avons appris dans notre enfance, image qui était conservée dans la mémoire depuis ces lointaines années.

C'est dans ce champ de la CONSCIENCE que les deux images se comparent et identifient le triangle en tant que tel. Si cette dernière connexion avec la mémoire échouait, nous n'aurions qu'une seule image : celle issue de l’œil mais elle nous semblerait étrange comme si nous ne l'avions jamais vue. Nous appelons cette anomalie en psychopathologie YAEYUEYEDOO (amnésie de fixation).