UEWA

De UMMO WIKI
Aller à : navigation, rechercher

OAWOOLEA UEWA OEMM (VAISSEAUX SPATIAUX).


La lecture de la série http://ummo-sciences.org/fr/D69-1.htm est indispensable si vous souhaitez plus de détails. Il s'agit d'un très long document de 41 pages comprenant de nombreux dessins et symboles.

Les notes (en vert) sont autant (si ce n'est plus) importantes que le texte proprement dit, et sont, pour ce motif, présentées "en regard", sur la partie droite, ainsi que les images. Certaines sont donc répliquées.

Ce document est présenté en cinq "pages" (de D69-1 à D69-5). Les liens bas de page vous permettent donc de suivre la lecture.

La répartition des chapitres dans les pages est la suivante:

69-1 : Introduction / Éclaté et détails de l'UEWA / Structure de l'UEWA / L'ENNAOEII - Note 6 / Systèmes et équipements - Note 1 et 2 /

69-2 : Propulsion / Inversion de particules / Enceinte équipage / Phase OEE / Phase AGOIA

69-3 : Revêtement structural XOODOU - Note 15, 3 - 4 - 7 - 19

69-4 : UAXOO AXOO / Navigation sidérale et atmosphérique - Notes 5 - 10 -11

69-5 :Explications concernant le comportement apparent des OVNI / Disparition du vaisseau / Changements brusques de vitesse - Note 12 / Fin de la lettre .

Les notes 8, 9, 13, 14 ,16 et 17 sont manquantes ou censurée postérieurement par les ummites.

En particulier (D69)

IDUUWII AYII

(propulsion)

En ce qui concerne la technique que nous utilisons pour l'inversion de toutes les subparticules atomiques inclues dans l'enceinte géométrique de l'UEWA, nous nous permettons d'omettre toute information susceptible d'être immédiatement appliquée par vos physiciens et ingénieurs terrestres. Je dois censurer aussi la transmission de documents (bien qu'elle soit simplement indicative) concernant les bases scientifiques de leur application au système de propulsion de nos vaisseaux.

Dans ce cas, donc, je peux seulement vous offrir une description purement topographique de l'emplacement des équipements correspondants.

S69-i1

L'équipement IDUUWII AYII (propulsion) est réparti à l'intérieur d'un toroïde de révolution assemblé (embouti) à l'intérieur de la DUII (ailette ou couronne: Image 1- 6) qui entoure le vaisseau sur son plan central. La source énergétique de celle-ci est située dans l'ENNOI (tourelle ou coupole). Ce générateur énergétique présente aussi une morphologie toroïde. Son élément le plus caractéristique est constitué par un treillis de gaz fortement ionisé dont la circulation est contrôlée par un champ magnétique complexe de très haute fréquence (j'utilise dans ce cas le mot "treillis" comme synonyme de Réseau ou Grille spatiale). La température du gaz ionisé quand il est en résonance avec la fréquence de l'environnement magnétique atteint les 0,7.106 grades Kelvin (j'utilise naturellement les unités physiques terrestres).

Le contrôle de la propulsion est très complexe : la direction, la vitesse de croisière et le contrôle automatique des accélérations à chaque instant donné, dépendent du XAANMOO AYUUU (réseau central d'ordinateurs ). La fonction cinématique est très compliquée, fonction dont les multiples paramètres correcteurs dépendent par exemple de : 1 - ce que nous appelons USAGIISOO (état "isodynamique" de l'espace cosmique), 2 - de la présence de champs gravitationnels intenses, 3 - de la menace de "COSMOLITOS" (excusez-nous d'utiliser notre néologisme que nous jugeons plus approprié que le terme "météorite" ou "aérolithe"), 4 - d'éventuelles attaques de vaisseaux étrangers, 5 - des zones spatiales de radiations ioniques, électromagnétiques, gravitationnelles, dangereuses ou perturbatrices pour nos systèmes de bord, etc...

IBOZOOAIDAA

(inversion des particules)

Image 1

S69-i1


Cet équipement est présent dans toute la masse solide de la structure, bien que le centre de contrôle soit fixé dans tous nos modèles de vaisseaux dans l'ENNOI, espèce de tourelle cylindroïde qui couronne nos vaisseaux - Image 1 - 1 ). C'est peut-être, si nous exceptons l'équipement IDUWII AYII , le facteur vital de nos OAWOOLEA UEWA OEMM (dont les racines phonétiques : OAWOO = dimension; OOLEEA = pénétrer, percer; UEWAA = véhicule, vaisseau; OEMM = entre les astres; sidéral; de masse sphérique; à masse sphérique ).

[Note: Le phonème OOLEA a un sens différent en fonction du contexte verbal dans lequel il est intégré. L'acception la plus correcte quand il s'applique au champ technique est la suivante : changer, passer d'un milieu physique à un autre. En langage scientifique il signifie: augmenter ou diminuer la valeur d'un angle en un autre angle infinitésimal. Ceci serait, dans le cas que nous étudions, la version la plus fidèle de la racine phonétique.]

Toute la superstructure du vaisseau, comme nous l'expliquerons plus loin, est protégée par une substance céramique finement perforée, qui recouvre le blindage extérieur.

On délimite une couche spatiale de sécurité dont l'épaisseur atteint une valeur de ΔU = 0,0176 ENMOO (1 ENMOO équivaut à quelques 1,873 mètres) (Ndt: donc 33 mm) et qui entoure toute l'UEWA. Nous appelons IITOOA la couche externe idéale dont la morphologie est semblable à celle du vaisseau (image 7) et qui sépare l'enceinte du reste de l'Espace.

Image 7

S69-i7

(IITOAA)



Toute particule subatomique ou "quanton" énergétique (IBOZOO UU) située à l'intérieur de cette enceinte peut être inversée dans un autre système tridimensionnel.


Image 6

S69-i6

(IITOA, XODINAA)


Par exemple (image 6) : un neutron "A" correspondant à une quelconque masse de l'intérieur du vaisseau, ainsi que les masses des membres de l'équipage, les gaz, les radiations ioniques, etc. Ainsi par exemple un autre proton "B" appartenant à l'enveloppe ou blindage, ainsi que toutes les sousparticules atomiques et énergétiques "C" d'une quelconque molécule de gaz ou particule de poussière cosmique contenue dans le mince environnement cortical d'épaisseur ΔU délimité par l'IITOA, sembleraient "disparaître" à la vue d'un observateur imaginaire pourvu d'un exceptionnel équipement d'observation, situé à l'extérieur de l'enceinte délimité par l'ITOOA.

Cette transformation instantanée que nous appelons OAWOOLEAIDAA est provoquée par le même équipement IBOZOO AIDAA (image 1 - 8) qui inverse simultanément les "axes" orientés de tous les IBOZOO UU y compris ceux de sa propre structure.

Je ne peux même pas vous suggérer quelle est la base technique de ce système dont, sans doute, la seule allusion doit représenter aujourd'hui pour vos ingénieurs terrestres une fantaisie entourée de science-fiction.

Mais en revanche, je peux vous offrir quelques faits complémentaires : l'apport d'énergie nécessaire pour cette transformation physique est très grand, et se trouve représenté pour nos UEWA par la représentation graphique de la fonction P = phi (t) (image 8).

Image 8

Fichier:S69-i8


L'énergie nécessaire mise en jeu jusqu'à l'instant t0 OAWOOLEAIDAA (instant où toutes les subparticules subissent leur inversion) est restituée intégralement sans perte, de tel manière que ΔW1 = ΔW2, représentés tous deux par les surfaces hachurées (mauves) du graphique, et se transforment dans le nouveau cadre tridimensionnel sous forme de MASSE (ΔW2 représente l'équivalent énergétique de la Masse engendrée). Vous comprendrez mieux sa signification physique si je vous indique qu'immédiatement après t0, dans le nouveau cadre tridimensionnel, l'UEWA se déplace à une vitesse supérieure sans que le changement brusque de vitesse (accélération infinie à l'instant t0) soit accusé par le vaisseau et son équipage.

P0 représente le seuil de Puissance nécessaire pour transformer toute la masse m0 de l'UEWA (m0 représente non pas la masse au repos absolu mais la masse réelle par rapport à un système référentiel en l'instant t0). La puissance limite P0 = phi(m0) n'englobe pas seulement la masse de l' UEWA mais aussi celles des particules contenues dans l'enceinte de la ITOOA (image 7) (lire aussi la note 10 - voir page 69-5).

Autres documents

Lettre D21

Les caractéristiques divulgables, celles qui ne sont pas assujétties à nos normes de sécurité, de nos OAWOOLEA UEWAsoucoupes volantes sont :

Base circulaire de diamètre extérieur 7,1 Enmoounite de longueur (quelques 13,18 métres).

Section transversale, pseudo-lenticulaire, de hauteur approximative de 3,25 mètres.

Trois pieds extensibles aux panneaux d'appui rectangulaires.

Les perturbations magnétiques enregistrées par l'ingénieur soviétique Alexei Krylov, ne sont pas dues au fait que la nature même de la propulsion soit le magnétisme. La forte induction observée, à 10 mètres de son "centre d'inertie" et qui atteint fréquemment 4600 gauss, est due à un effet secondaire.


Coupe D69

S69-i1a.gif

1 - ENNOI : protubérance, tourelle ou coupole située dans l'hémisphère supérieur de l'UEWA OEMM (sa membrane est transparente).

2 - ENNAEOI : corps central de la superstructure du vaisseau

3 - DUII: anneau ou couronne équatoriale qui entoure l'UEWA.

4 - AAXOO XAIUU AYII : toroïde générateur de champ magnétique.

5 - NUUYAA : réservoirs toroïdaux d'eau oxygénée et lithium fondu.

6 - IDUUWII AYII : équipement propulseur situé dans une enceinte de forme annulaire encastrée dans la DUII.

7 - Générateur d'énergie. Transforme la masse de lithium et de Bismuth en énergie, après sa transformation en plasma.

8 - IBOZOOAIDAA : équipement central de contrôle pour l'inversion des IBOZOO UU.

9 - XANMOO : calculateurs périphériques autonomes [le XANMOO central est situé (sphère centrale dans l'image 1) au centre géométrique du "12" AYIYAA OAYUU ].

10 - Censurée dans la copie.

11 - TAXEE : gelée ou masse gélatineuse (occupant l'intérieur de la AYIYAA OAYUU en utilisation).

12 - AAYIYAA OAYUU : cabine flottante.

13 - YAAXAIIU : peut se traduire par "cavité magnétique".

14 - Dans cette structure toroïdale sont englobés de nombreux équipements de l'UEWA. Une partie du générateur de champ magnétique, les organes de contrôle pour la XOODINAA, les réservoirs d'aliments et équipement mobile transporté, les équipements pour la fabrication d'accessoires, etc.

15 - IMMAA : quelques-unes des écoutilles d'accès.

16 - YAA OOXEE : réservoir de mercure.

17 - Enceinte annulaire complexe qui est située parmi d'autres éléments, pieds sustentateurs émergents, transmutateurs d'éléments, etc.

18 - XOODINAA : membrane, écorce, paroi externe ou cuirasse protégeant l'UEWA. Elle est opaque et d'une grande complexité structurale, sauf l'ENNOI, qui est transparent et homogène.

19 - ?

20 - YUUXIIO : équipement toroïdal pour le contrôle de l'environnement gazeux.

21 - UAXOO AAXOO : centre d'émission et de détection, blindé.

22 - ENNOI AGIOA : coupole ou cône d'assemblage. Peut se dissoudre ou se régénérer sous le contrôle du xanmoo central.

Autres images parvenues

Ummof14g.jpg


Nef-ultimeXX400.jpg