Cerveau

De UMMO WIKI
Aller à : navigation, rechercher

Le cerveau humain (l'encéphale ; BIAEMOOXEA ou BIAMOSEAA) expliqué par les Oummites.

Vocable

  • BIAEMOOXEA // «neuro-organes reçurent la dénomination phonétique sur Ummo de BIAEMOOXEA et étaient distribués dans les aires motrices des deux lobes frontaux, mais spécialement dans les aires situées derrière et sous le Grand Sillon Central.» || D33-3
BIAMOSEAA (cerveau) || D357-2

Évolution du cerveau

Voir sauts quantiques du système nerveux.

État supérieur du cerveau

Voir OIXIOOWOA.

Facteur inconnu

Lettre D41-15
OEMBUUAM : Facteur de connexion entre l'âme et l'OEMII, qui n'a pas été découvert par vous [écrit en 1966], et qui peut être localisé sous la masse encéphalique.

Chez les Terriens (humains d'OYAAGAA)

Lettre D119
(avril 1980) Les humains d'OYAAGAA ne possèdent pas encore une organisation corticoencéphalique adéquate qui leur permette de trouver leur propre identité en assumant son ajustement dans la société pour la structurer de façon plus harmonique, comme l'ont fait d'autres biosphères planétaires dont la nôtre de UMMO.
Lettre D1378
Si une telle restructuration de votre ordre social est encore utopique et irréalisable, ceci est précisément dû aux graves déficiences structurelles de vos cerveaux.
Lettre GR1-11
Le primitivisme de votre encéphale incomplètement évolué […].
Lettre GR1-11
[…] fruit de la pauvre encéphalisation que vous trainez.

Adoption de décisions et la conduite

Lettre D119
L'humain de la Terre est un véritable malade, ses fonctions psychiques complexes sont aussi anormales que celles d'une machine mal conçue. Vous humains savez que le vecteur conduite est la résultante d'une riche gamme de composantes, parmi lesquelles priment :
un codage génétique en chaînes de polynucléotides,
une information codée dans le tissu neuronique des hémisphères encéphaliques par action des afférences de données au cours de toute la vie, depuis sa mise en place dans l'utérus maternel,
et les processus d'élaboration de modèles mentaux à partir de cette information stockée,
plus la pression que dans l'UIW du délai de prise de décision, il y a la pression exercée par le milieu social et physique extérieur, le milieu biochimique interne,
l'action physicochimique de toutes les structures anatomiques sur les noyaux cérébraux.

Tout cet ensemble de facteurs détermine des modèles de conduite possibles, possibles mais malheureusement pour vous très réduits en nombre, de cette façon vos degrés de liberté sont saturés et limités.

Quand au moyen des transferts d'atomes de krypton votre entité spirituelle doit choisir entre ces options parfois une seule option apparaît comme possible, engendrant une véritable réaction déterministe. L'humain d'OYAAGAA se comporte parfois comme un robot conditionné par les implacables pressions du milieu interne et externe, sa conduite se transforme ainsi en simples réactions réflexes.

D'autres fois l'OEMMI doit choisir entre des conséquences très erronées, modelés par des processus corticofrontaux défectueux et par l'action intensément perturbatrice d'un réseau endocrinien* inharmonique. Cet aspect a une valeur que vous ne soupçonnez pas: l'importance que cette chaîne de composés biochimiques représente pour l'élaboration de la conduite humaine n'a pas été mise en évidence par les embryologistes de la Terre.

(*Nous appelons réseau endocrinien, traduisant un vocable de notre langage, un ensemble lié de fluides et de concentrations ponctuelles de toutes les substances que vous appelez hormones présentes dans le milieu liquide tissulaire, sanguin, lymphatique, liquide cérébrorachidien, etc de l'enceinte somatique).

La sécrétion de quelques picolitres d'aldostérone associé à une augmentation inférieure à un millionième du taux antérieur d'ocytocine en relation avec le précédent, peut provoquer des polarisations radicales dans la prise de décision d'un individu.

L'ingestion de quelques dixièmes de microgrammes de sel commun, comme vous appelez le chlorure de sodium (ClNa), provoquant des altérations dans la concentration de certains minéralocorticoïdes, peut modifier profondément la conduite ultérieure de l'individu.

Mais il faudra beaucoup de décades avant que vous trouviez un régime scientifiquement ajusté à vos nécessités psychologiques et encore plus de temps pour que de nouvelles modifications dans votre réseau sécrétoire hormonal créent les bases d'un équilibre émotif endocrinien plus ajusté aux nécessités de l'OEMMII.

Aujourd'hui, ce réseau biochimique est encore grossier, les fonctions neurales et gliales peu spécialisées, et le transfert de données au travers des voies afférentes se produit avec une marge d'erreur élevée et un faible rapport signal / bruit.

Pour toutes ces raisons précédentes, l'adoption de décisions intelligentes se trouve liée à un haut degré à l'aura émotionnelle (Endocrine), aux explosions sauvages des mécanismes biochimiques qui s'engrammèrent dans votre cerveau aux époques où vos ancêtres étaient encore des animaux et devaient se défendre d'un milieu hostile d'autres processus d'information beaucoup mieux élaborés interfèrent en suivant des modèles statistiques qui naissent dans les réseaux du néocortex. (Vous avez hérité ces mécanismes engrammés et ils ne disparaîtront pas sinon par l'action de nouvelles mutations dirigées par des lois précises de caractère orthogénique.)

Charges d'angoisse et d'anxiété collectives

Lettre D119
Le résultat se traduit par des conséquences graves pour votre vie de relations: vos traits psychotiques et névrotiques, latents chez vous tous, projettent des ombres obscures et très graves sur le réseau social d'OYAAGAA, accumulant des charges d'angoisse et d'anxiété collectives insupportables et aboutit à ce que quelques nœuds de ce réseau, des êtres malades et psychopathes comme un Staline, un Hitler, un Franco, un Reza Pahlevi, un Komeini ou un Carter, pour prendre comme exemples de vos frères de l'histoire récente qui occupaient des postes clefs dangereux dans ce réseau, peuvent provoquer de terribles désajustements sociaux aux conséquences imprévisibles.

Non : Ne pensez pas qu'il soit possible de prédire, même avec nos moyens informatiques, certains processus sociaux et économiques du futur dus précisément à l'incidence aléatoire des réactions endocrines sauvages de quelques éléments importants du réseau social.

Dans ces conditions d'anxiété collective exaltée (sous laquelle peut s'observer comme latent un impérieux désir de secours) n'importe quel éclat de lumière comme peut-être le mirage que des "humains" aliénoterrestres du cosmos pourraient arriver sur Terre dans le but de la sauver et de la racheter, doit susciter de dangereux (car fallacieux et délirants) modèles idéaux qui à leur tour donneront des troubles émotifs (c'est-à-dire : endocriniens) aux conséquences fatales pour le lent processus de l'évolution humaine.

Technologie oummite

Lettre D4147
(août 1996) N'oubliez pas que notre technologie (NON INVASIVE- CECI EST TRES IMPORTANT) nous permet de nous "introduire" dans votre cerveau et dans celui de vos frères.

Articles connexes

  • UNIEYAA (cérébral ou neurocortical)