WAAM-WAAM

De UMMO WIKI
Révision datée du 13 mai 2019 à 11:07 par MarinaC (discussion | contributions) (wiki)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Glyphe

WAAM-WAAM, pluricosmos ou pluriunivers (pluri-WAAM) .

Vocable

Voir WAAM (vocable)

Autres orthographes

UAAMM-UAAMM, UAAM-UAAM, UAMM-UAAMM, WAAa-WAAM, WAAM WAAM, WAAMM-WAAM, WAAMWAAM, WAANWAAM, WAA-WAAM, WAM-WAAM.


S357-s1.gif
WAAM-WAAM
ou ses trois plans
(1) WAAM de masse infinie (WAAM BB)
WAAM BB.gif
Il fut coexistant avec WOA.
ou notre propre WAAM au milieu des autres possibles en nombre infini.
(2) Couples WAAM-UWAAM
ne diffèrent que par le vecteur qui caractérise la masse,
donc symétriques mathématiquement parlant.

(3) WAAM de masse nulle (WAAM B)
WAAM Ame.gif
Il fut créé le dernier.
Waam-ou.gif
Ce WAAM limite contient des Esprits Collectives
(les BUAWA BIAEII / B.B.)
S357-s10.gif
OEMII tétradimensionnel,
homme spatiotemporel
Waam-u.gif
Ce WAAM limite contient
les divers esprits (BUAWA / B.) des êtres humains

(un réseau d'IBOZOO UU).

Quel nombre de couples WAAM/UWAAM dans le WAAM-WAAM?

Tweet W1-65 d'OAXIIBOO 6

(16 octobre 2014)

Le caractère non-infini des potentialités de WAAM-WAAM se base sur la seule conjecture, vérifiable par tout observateur que ni le zéro mathématique, ni son inverse (infini mathématique) n'existent en absolu dans le cadre physique.

Notre modélisation mathématique de WAAM-WAAM tétra-trièdique nécessite uniquement 12 dimensions pour s'exprimer. Notre modèle physique, fonctionnel, considère uniquement 10 dimensions: le trièdre dimensionnel constituant le "temps" (T) est réduit à une seule dimension axiale autour de laquelle pivotent les 3 autres trièdres.

Dans chacun des 3 autres trièdres chaque dimension se définit angulairement par rapport à l'axe T. Les positions angulaires des dimensions sont séparées par un incrément angulaire minimum, vérifié expérimentalement, d'environ 6.10-11 radian.

En deçà de cet incrément les vibrations dimensionnelles se confondent en un seul harmonique. Il n'existe donc, en pratique, qu'environ 1011 orientations angulaires distinctes entre une dimension et l'axe T dans l'intervalle de 0 à 2 pi dans chacun des degrés de liberté.

Chaque combinaison des orientations possibles au travers des 9 dimensions libres constitue un WAAM (univers).

Le nombre de WAAM possibles est ainsi limité à un maximum de 10495. Le WAAM-WAAM est donc limité. De même sont limitées les émergences de potentialités au sein de chaque WAAM.
Tweet OW-5 d'OOLGA WAAM

(4 mai 2015)
(1011)9 égale 1099.

1099 x 1088 x 1077 x 1066 x 1055 x 1044 x 1033 x 1022 x 1011 égale 10495 potentialités de WAAM.

Comment "naquit" le WAAM-WAAM ?

Lettre D731
Au "début" fut le WAAM BB.gif coexistant avec WOA (dieu).

Le WAAMBB.gif contenait toute la masse de son univers en un noyau initial de valeur infinie (infini physique). Mais ce noyau, au contraire de celui des autres WAAM, était formé de matière et d'antimatière. C'était un Cosmion instable et, par conséquent, il explosa. E = (énergie).

L'expansion d'un cosmos est comme une bulle qui se dilate. Une membrane hypersphérique dont le rayon augmente progressivement. Vous pourriez le comparer au front de l'onde d'hyperpression qui se crée après l'explosion d'une bombe de fission-fusion-fission. (La pression interne de cette bulle à l'instant initial est infinie, mais la valeur change progressivement).

S'il n'y avait pas eu l'influence de WOA, l'expansion aurait été compensée par l'action gravitationnelle d'une masse "infinie". Le "cristal cosmique" initial (isotrope et avec une densité constante de + M et - M) aurait collapsé à l'instant même où aurait commencé l'expansion isotrope.

C'est ici que WOA intervint en introduisant une anisotropie induite "intelligemment" : la CRÉATION. WOA induisit uniquement une asymétrie. […]

Du fait de cette perturbation induite par WOA, cet Univers cesse de présenter la caractéristique cristallo-cosmique, les masses de signe différent entrent en collision et l'énergie résultante sert (en contribuant à l'expansion du système) à contrecarrer le collapse gravitationnel.

L'asymétrie ou anisotropie du WAAM BB.gif exerce son influence sur les WAAM (adjacents). Ceux-ci au moment de l'explosion, auraient également tendance à se transformer en cristaux cosmiques isotropes.

La perturbation ou plissement d'un WAAM se produit au moment de l'explosion quand, une petite fraction de temps après l'expansion initiale, la Membrane ou "bulle" présente une pression critique d'environ 15 445 000 atmosphères (unité de la Terre). Pression critique appelée AADAGIOUU (pression qui est sensiblement inférieure à celle qui apparaît à l'instant zéro quand toute la masse du WAAM est concentrée en un point hypermassique).

Dans la naissance du WAAM (notre Univers) nous devons donc considérer deux instants critiques d'interaction avec le WAAM BB.gif :

- Instant initial : hypermasse ponctuelle
(explosion sous l'action du WAAM BB.gif) ;
- Instant de l'anisotropie initiale :
(Il se produit une pression au dessus de quelques quinze millions de kilogrammes-poids par cm carré (unité de la Terre) qui donne lieu à l'annihilation de l'isotropie initiale).
Cet instant est critique. Apparaissent les particules élémentaires et les quantons énergétiques qui formeront postérieurement par accrétion des nuages de gaz, de la poussière et les galaxies quand le gaz se condense en étoiles […].

N.L.

WAAM-WAAM. Traduction : pluri-cosmos. En fait, il ne s'agit pas d'une multitude d'univers parallèles, mais plutôt d'univers aux propriétés physiques différentes. Ces propriétés étant liées étroitement aux orientations des multiples vecteurs des IBOZOO UU. Nous vous conseillons de lire et comprendre en premier lieu ce concept avant d'aller plus loin dans "l'exploration" du cosmos. Ainsi, le WAAM ressemble en quelque sorte à la théorie d'Hawking sur les univers bulles ( voir dans la collection Champs / Flamarion son livre de vulgarisation ) mais il n'a pas modélisé une logique pour entériner de tels univers.

Les Oummites disent que nous sommes plongés dans un univers pluridimensionnel qui subit dans sa structure de multiples combinés. Mais pour l'oummite, la dimension n'est pas un vecteur ou scalaire, la dimension est un cadre tridimensionnel dans lequel EXISTENT des propriétés spécifiques à ce cadre, ces propriétés étant liées à l'orientation des axes des vecteurs des IBOZOO UU. Premier exemple, car, nous vous sentons déjà pantois, un positron n'existe pas à l'état naturel dans notre cadre tridimensionnel ( c'est une position, pas une démonstration ) mais est à l'état naturel dans un autre cadre tridimensionnel et sa spécificité dans ce dernier est la même que l'électron dans notre cadre.

Le WAAM-WAAM consiste en une infinité de cadres tridimensionnels avec deux limites bien définies que nous développerons plus loin. Ce qui diffère de nos concepts tient dans la signification de la dimension. Nous avons vu dans le chapitre sur les IBOZOO UU que tout ce que nous nommons particules/ondes se définit par la variation angulaire des axes des vecteurs de deux IBOZOO UU liés. Un photon, un électron, un "graviton", peuvent ainsi être définis par la spécificité de variation des orientations des vecteurs de l'I.U. L'espace/temps nous plonge dans un cadre à 4 dimensions ou 4 vecteurs pour "parler oummite". L'IBOZOO UU, se caractérise par 10 vecteurs. Notre cadre ou notre dimension est défini par l'orientation de ses vecteurs et comme l'orientation angulaire de ces vecteurs est par principe infini, il existe une infinité de cadres tétra-dimensionnels.

Vous comprendrez mieux maintenant pourquoi on ne peut pas parler d'univers parallèles, mais nous devons dire que l'univers ( le WAAM - WAAM ) ressemble dans sa diversité de cadres aux multiples états d'être de l'eau (gazeux, liquide, solide ) ; tous ces états coexistent mais cela reste toujours un élément composé de molécules H2O. Nous vivons dans l'eau à l'état gazeux mais d'autres éléments n'existent que dans l'eau à l'état solide...(C'est une image !).

Autre exemple, vous pourriez dire que la couleur verte est singulière, alors que sur votre moniteur elle est composée de trois signaux RVB. Si tout votre écran est vert, un point au signal RVB vert n'apparaît pas, en revanche si votre écran est jaune, votre même point au signal RVB vert apparaît. Ainsi, tout n'est qu'une histoire de référentiel défini par un autre référentiel, le signal RVB. Il n'est pas question de distance entre les différents univers, ni de temps, ni d'autres choses, il est question de spécificité des IBOZOO UU qui caractérisent ces univers.

Les oummites disent avoir pu se "plonger" dans une dizaine de cadres différents par une simple variation de LEURS IBOZOO UU ( lesquels ????) mais il est un cadre qui nous est plus intéressant, c'est l'U-WAAM ou anti-univers ; il ne diffère que par le vecteur qui caractérise la masse, il nous est donc symétrique mathématiquement parlant. Son action, entre autre, serait de contenir notre galaxie dans une sorte de cocon et éviter ainsi, l'effet de force centrifuge qui ne serait pas compensée par la fameuse masse manquante qui est toujours manquante dans les observations. De même, cet univers "longe" le notre dans sa pluri-géométrie et sa particularité est que la vitesse de la lumière en son sein pourrait être 50 fois supérieure à celle dans notre univers, d'où la possibilité de voyager très rapidement d'un point de notre espace à un autre à des vitesses fulgurantes. Il n'est plus besoin de fabriquer des expéditions qui dureraient des centaines d'années pour aller vers l'étoile la plus proche.

Nous vous parlions des univers limites, ils le sont encore une fois dans l'état de leur IBOZOO UU. Ces univers sont nos fameux BUAWA et BUAWE BIAEI. D'un coté, l'Univers des Âmes Individuelles, de l'autre, l'Univers Collectif des Âmes. Ce qui les caractérisent sont :

  • Univers des BUAWA : masse nulle, vitesse du photon nulle, le temps est par conséquence "gelé" et rayon d'expansion constant.

.../...

Encore une fois, nous vous dirons que nous n'observons l'univers que depuis notre siège. PLATON ! voilà l'homme qui aurait du se faire entendre dans le domaine des sciences, PLATON et sa caverne. L'objectivation à l'état pur ! Les oummites diraient : la tétravalence qui supplante le manichéisme.

2014 : question concernant J.-P. Petit

Tweet W1-124 d'OAXIIBOO 6
(18/28 déc 2014)

Q : Que pensez-vous des dernières avancées de Jean-Pierre Petit en matière de travail cosmologique ?

R : La théorie doit se confronter à l'observation. Modèle bimétrique (n=2) ⩬ simplification du WAAM-WAAM (n→ ).