UAA

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis UUAA)
Aller à : navigation, rechercher
Les lois cosmologiques non rigides UAA représentées ici comme un compas à charnière.

En langue oummite UAA est «le code religieux-moral» (D41-13) ; «code moral dicté par le CRÉATEUR» (D41-15) ; «morale» (D81) ; «norme» (D68) ou «lois morales» (D106). C'est l'un de deux types de lois cosmologiques.

Définition

Lettre D79-D81
Nous pouvons vous offrir [...] une synthèse de notre définition de la Loi morale.
L'UAA est la gamme de lois imposées sans contrainte mentale ou physique à l'EESEOEMII [êtres pensants] par une constellation d'idées fondées sur le stade actuel de la connaissance. Lois qui s'articulent en normes spécifiques en fonction de la situation et du niveau mental de l'OEMII, situation et niveau toujours en plein processus de progression.

Protection de l'homme

Lettre D68

SYNTHÈSE DE LA SÉRIE DE UAA PROMULGUÉES POUR LA PROTECTION DE L'OEMII [corps humain / homme] SUR LA PLANÈTE UMMO


L'OEMMII [être humain] est libre d'adhérer à n'importe quel critère de Pensée, de Science et de Technologie.

La structure physiologique de l'OEMII est inviolable.

L'OEMII peut intégrer librement tout INNAYUYISAA (Petit RÉSEAU SOCIAL ou GROUPE).

L'OEMII est libre d'adopter n'importe quelle fonction active en considérant que son efficacité sera plus réduite s'il n'accepte pas les orientations professionnelles proposées par l'UMMOAELEWEE [gouvernement].

L'OEMII peut exiger que l'AYUYISAA (la SOCIÉTÉ ou RÉSEAU SOCIAL) lui fournisse dans n'importe quel cas :

L'OEMII peut communiquer comme il le veut avec un autre OEMII par voie télépathique, phonique ou par n'importe quel autre moyen physique.

L'OEMII est libre d'accéder à toute information au sein de l'AYUYISAA [société].

L'OEMII est libre d'exiger d'un supérieur les raisons de sa conduite et discuter rationnellement ses ordres.

Tout OEMII est libre de s'intégrer sans aucune contrainte dans un INNAYUYISAA (petit groupe) dont les membres renoncent consciemment à tous les privilèges de l'OEMII exprimés antérieurement, en acceptant comme raison suprême, pour le bien de l'AYUYISAA (tous les autres frères de UMMO), une discipline rigoureuse et un dévouement total de sa structure physiologique supérieure.

Tous les OEMII, en tant que propriétaire d'une partie aliquote de sa planète, peut exiger des organes du Gouvernement, le degré de liberté suffisant pour en profiter.

Défense de l'homme de lui-même

Lettre D102
[…] l'UAA défend l'OEMII, même de lui-même.

Nous utilisons un exemple de manière que la portée de ces UAA vous soit familière.

Sur Terre un homme qui souffre d'un syndrome psychopathologique appelé par vous sadomasochiste peut, s'il le désire ainsi, s'humilier devant une autre personne du même ou de l'autre sexe, et établir par rapport à elle un rapport librement consenti de soumission qui peut aller de la flagellation à la coprophagie imposé par le sujet actif. C'est l'homme lui-même qui opte pour cette situation parce que son esprit estime que ceci lui procure rapidement un plaisir de caractère sexuel. Cependant n'importe quel neuropsychiatre vous apprendra que le malade qui agit ainsi se cause volontairement un dommage, facilement prouvé, dans la structure de sa personnalité.

Ne serait pas possible non plus sur Ummo n'importe quel modèle de relation de travail qui implique la subordination à un supposé chef d'entreprise qui obtiendrait à ce titre une plus-value au prix du travail du subordonné, même avec le plein assentiment de cet Oemii, puisque les deux violeraient ainsi l'UAA (législation morale à effet exécutoire).

Dans les deux cas décrits […] on détruit la liberté, même avec le plein consentement du sujet.

De plus l'UAA distingue nettement entre l'OEMII physique, bénéficiant des droits inhérents à l'IBOZOO (dit du point ou nœud d'un réseau), du réseau social de l'être ou entité ESEE OOA (CONSCIENCE DE L'INDIVIDU), puisque les deux dans la pratique peuvent entrer en conflit ou en collision avec préjudice mutuel. Ce sont des aspects de caractère juridique inconnus de vous.

Articles connexes