ADAA 66

De UMMO WIKI
Aller à : navigation, rechercher
ADAA 66, fils de ADAA 65

ADAA 66, fils de ADAA 65, sociologue, âgé de 22 ans terrestres et le père de deux enfants, faisait partie de la première expédition de UMMO sur Terre en mars 1950. En plus de son travail, il a «apprit aussi à dactylographier» (D1378). Au cours de la huitième année expéditionnaire il a trouvé la mort, «victime d'un imprévisible accident» le 6 novembre 1957 en Yougoslavie. Son corps n'a pas pu être récupéré. (D57-3)

Ce nom est cité à titre posthume dans les lettres ummites (D) :

  • en mars 1967 (D57-3 ; D57-4 ; D57-5) ;
  • janvier 1988 (D792-2 et D1378).

Citations

28 mars 1950 : parmi les six premiers explorateurs

Lettre D74
À 4 heures 17 minutes 3 secondes GMT du jour terrestre 28 mars 1950, une OAWOLEA UEWA OEM (vaisseau spatial lenticulaire) établit le contact avec la lithosphère de la TERRE pour la première fois dans l'Histoire.

La descente se produisit dans une zone définie du Département des "Basses Alpes" à quelque 8000 mètres du village de La Javie (France).

Six de mes frères, sous la direction de OEOE 95, fils de OEOE 91, parmi lesquels deux YIEE (femmes), demeurèrent sur cette "OYAA" (planète) comme première "INAYUYISAA" [ IN+AYUYISAA, petite collectivité isolée] expéditionnaire de UMMO.
Lettre D57-3
Les six OEMII ( PERSONNES) qui partirent la première fois pour cette Planète furent : [...] Tous nos vaillants expéditionnaires avaient de la famille sur UMMO :
OEOE 95 ( 31 ans terrestres, chef d'expédition, biologiste, 4 enfants) ;
UURIO 79 ( 18 ans terrestres, spécialiste de psychobiologie humaine, 2 enfants) ;
INNOO 33 ( 18 ans terrestres, physicienne de la matière, un enfant) ;
ODDIOA 1 ( 78 ans terrestres, spécialiste en communications, un enfant) ;
ADAA 66 ( 22 ans terrestres, technicien en AYUYISAA (SOCIOLOGIE), 2 enfants) ;
UORII 19 ( 32 ans terrestres, spécialiste en pathologie du système digestif, un enfant).

29 mars 1950 : première trouvaille

Lettre D57-4
(20/03/67) Pour mieux nous faire comprendre, il est nécessaire que vous vous placiez dans le cadre mental d'un OEMII (hommes) qui venaient juste d'arriver sur une planète inconnue dont ils ne connaissaient, au niveau des moyens d'expression, que quelques sons modulés enregistrés par nos équipes de détection radioélectrique et dont le jargon inintelligible n'offrait pas encore des bases sérieuses d'étude.

Vers les six heures de l'après midi de cette date [29 mars], ADAA 66, fils de ADAA 65, maraudant dans les environs en compagnie d'un autre frère et pendant qu'ils arrachaient par-ci par-là des petites branches et des feuilles pour les analyser ensuite, dans les arbustes inconnus, observa aux environs de deux grands arbres, des pierres amoncelées et noircies. La structure des fragments de roche permettait de les identifier comme étant des calcaires; des cendres répandues autour faisaient deviner qu'elles avaient été utilisées pour un feu, mais ce n'était pas cela le plus intéressant. A 1,8 Enmoo (1 ENMOO = 1,9 mètres) ils localisèrent des fragments d'une lamelle blanche jaunâtre, flexible et fragile, froissée et pleine de caractères ou signes de manière évidente écrits par des êtres humains. Trois d'entre eux paraissaient tachés par des matières fécales. Une multitude d'animaux volants inconnus prirent leur envol (on peut penser qu'il s'agissait de mouches et moucherons).

La découverte fut jugée transcendantale et ils retournèrent immédiatement à la galerie.

25 avril 1950‏‎ : première atteinte à la propriété

Lettre D57-5
La nuit du 24 avril 1950, quatre de nos frères pénétrèrent dans une maison isolée en pleine campagne. [...] Les huit jours suivants furent entièrement consacrés, par nos frères, à analyser ces curieux ustensiles, essayant de comprendre les textes imprimés et les images de l'intérieur des appartements. Tout était fascinant. Nos frères avaient visité ces étranges maisons chaulées, examinant les meubles faits d'une substance qui ne leur sembla pas d'une origine végétale. En éclairant à travers les fenêtres avec une lumière telle qu'on ne pouvait la remarquer, UURIO 79 fils de IYIIA 5, UORII 19 fille de OBAA 7 et ADAA 66 fils de ADAA 65 (mort sur Terre en 1957), furent les premiers, dans l'histoire, à observer une habitation terrestre. L'opération était menée par ODDIOA 1 fils de ISAAO 132.

Dactylographie

Lettre D1378
Dans un premier temps nous ne savions pas vers qui nous adresser. Nous avons envoyé en France, Grande-Bretagne et Australie nos lettres de présentation à des avocats, des médecins sociologues et des docteurs en Sciences physiques, noms trouvés dans des annuaires téléphoniques et professionnels. Lorsque nous tentions avec nos pauvres capacités phonétiques de vérifier par le canal téléphonique si le contenu des lettres-rapports avaient fait quelque effet, l'interlocuteur raccrochait son combiné avec indignation. C'étaient des textes qui nous avaient coûté beaucoup d'efforts à élaborer [...]

Apprit aussi à dactylographier notre frère bien aimé [2] ADAA 66, qui trouverait plus tard la mort sur cet OYAGAA, victime en 1957 d'un imprévisible accident.

Note 2 : [...] Nos doigts, dans leur troisième phalange et dans le derme, possèdent des capteurs neuro-photocepteurs, capables de visualiser des images diffuses (pas avec la même résolution que la rétine) qui nous sont très utiles dans notre activité investigatrice. [...] Mes frères qui doivent utiliser les doigts pour d'autres fonctions (préhensions) voient ces fonctions perceptives réduites et mêmes annulées en quelques années (évidemment on n'éprouve pas de douleur en exerçant une pression digitale) mais ceux qui se consacrent à l'investigation ont été éduqués à ne pas utiliser les bouts digitaux, dans les tâches qui impliquent des pressions intenses sur l'épiderme. [...] si nous malmenons nos doigts de manière répétitive par des activités du genre à taper sur le clavier d'une de vos machines, nous finirions par atrophier notre précieuse fonction optoneuronale.

Sur les traces de Jésus de Galilée

Lettre D792-2
Le parallélisme de UMMOWOA avec Jésus était impressionnant, après une première lecture du Nouveau Testament.

Mais il existe des éléments historico-sociaux qui ne cadrent pas. La vie de Jésus apparaissait dans le contexte de ces livres, remplie de contradictions et d'erreurs historiques. D'autre part, il était impossible de trouver dans l'ensemble restreint des historiens de son époque, des allusions à l'image vivante de Jésus de Galilée.

Nous avons vite découvert également, que la brève citation sur le Christ faite par l'historien Josèphe est une interpolation hardie réalisée dans des copies ultérieures, par les mêmes chrétiens fanatiques. Josèphe ignorait ou méprisait cette figure juive. Trois de mes frères, OAROO 4 fils de YUIXII 48, YUU 1 fille de AIM 368 et ADAA 66 f. de ADAA 65, voyagent en Israël et en Égypte et ensuite en Jordanie pour capter des informations. Avec les techniques UWOOLOO, ils purent localiser et déterrer de très importants documents formés de rouleaux métalliques et d'inscriptions sur pierre et sur argile, qui joints aux renseignements archéologiques recueillis par vos soins, nous ont permis de reconstituer une partie de cette passionnante étape de votre Histoire
StatutOAY120318.png

Juillet 2016 : portrait de ADAA 66

Dans les tweets d'OYAGAA AYOO YISSAA (voir OAY-Stat 1 et 2) changement d’avatar et ajout du texte anglais sous l'avatar : ​«Hommage à ADAA 66 fils de ADAA 65 mort tragiquement sur Terre en 1957»

Une question se pose : expéditionnaire AYIOA 1 fils d'ADAA 67, serait-il le petit-fils d'ADAA 66 tragiquement décédé sur notre planète ?

Articles connexes