BUAWA

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis BUAUAA)
Aller à : navigation, rechercher

Le BUAWA (l’âme) rejoint les concepts de nos principales religions. Le BUAWA n’est pas dans le temps, il n’est pas dans l’espace qui nous est accessible par nos sens, mais tout comme le BUAWE BIAEI (âme collective), il a une réalité physique dans le WAAM WAAM (pluri-cosmos). Son rôle est d’encoder, à la façon d’une mémoire informatique, tous les événements, il intègre tout ce que captent nos sens et tous les processus mentaux que nous développons tout au long de notre vie. Dans un processus inverse le BUAWA dirige la conduite de notre corps tridimensionnel que les oummites nomment OEMII. En d’autre terme, exit le culte du corps qui pour les oummites n’est qu’un capteur qui renseigne d’une part le BUAWA et d’autre part le BUAWE BIAEI par un processus nommé OEMBUAW (3ème facteur de l'homme).

Ainsi on comprend mieux pourquoi les oummites considèrent que chaque être vivant est responsable devant toute sa communauté, car si par malheur un petits réseaux de déviants prend forme, c’est tout le BUAWE BIAEIâme collective qui est infecté et par réflexion au sein du BUAWE BIAEI, toute l’humanité oummite se corrompt. C’est pourquoi, ils détectent dans leur société tous les psychotiques ou schizophrènes pour les mettre hors d’état de nuire ( par un moyen non douloureux qui n’est en fait qu’une opération chirurgicale ).

Lettre GR1-4
[…] BUAWAA réside dans un WAAM de vitesse de la lumière et masse égales à zéro, […] cet Univers a été créé en dernière instance par la "volonté" de WOA, qui a créé une quantité tendant à l’infini de modèles de conduite (âmes) exemplaires et statistiques, en les dotant, à travers l’Univers BB et la masse imaginaire, de la possibilité de se matérialiser à travers de OEMMII.
Lettre D41-15
Pourquoi des êtres: VIRUS, PROTOZOAIRES, VÉGÉTAUX, HOMMES ... enrichissent-ils leur complexité informative aux dépens du même TEMPS, et au contraire des entités inanimées comme une barre d'acier, un nuage de vapeur d'ammoniaque, ou une galaxie, réduisent-ils (bien qu'avec un rythme extrêmement lent) leur contenu informatif ? L'explication n'est autre que le BUAUAA […].

Symbole

Ame.gif

Autres orthographes

Outre les écritures en phonétique anglo-saxonne (BOOAWA) ou française (BOUAWA) on trouve dans les lettres et tweets (en phonétique espagnole). 24 au total:

BUAWA, BUAWAA, BUAAWA, BUAAWAA, BUAUAA, BUAUAAA, BUAUUAA, BUAWAA, BUAWAAA, BUAWUA, BUAWUAA, BUAWWA, BUAWWAA, BUUAAWA, BUUAUA, BUUAUAA, BUUAUUA, BUUAUUAA, BUUAWA, BUUAWAA, BUUAWAAA, BUUAWEA, BUUAWUA, BUUAWWA

L'homme submergé-dans-le-cosmos (OEMII)

Lettre D41-15
Nous analysons alors l'homme comme un ÊTRE ISOLÉ quoique une telle entité est utopique puisque l'homme est lié intimement à tout ce qui l'entoure.

Nous considérons que l'humain est formé de quatre facteurs intégrés dont l'association est nécessaire pour que l'homme soit.

[1] BUUAWE BIAEI : (Nous pourrions le traduire par âme collective bien qu'une telle définition souffre de graves lacunes.)

[2] BUUAWAA (âme) : (Dont le concept coïncide d'une manière surprenante avec celle de l'actuelle théologie de la religion catholico-romaine de la planète Terre).

[3] OEMBUAW : (Facteur de connexion entre l'âme et l'OEMII, qui n'a pas été découvert par vous, et qui peut être localisé sous la masse encéphalique).

[4] OEMII : Le corps humain considéré dans ses dix dimensions (trois qui définissent son volume, six qui expriment sa MASSE, et une que nos organes propriocepteurs évaluent comme le TEMPS).

L'Univers des âmes

Nombre d'âmes

Lettre GR1-10
(31/07/2013) […] 10180 (en réalité le chiffre tend vers l’infini) planètes – possiblement – habitées par des OEMMIIhumains (estimation opérante actuelle de nos physiciens) et multipliez-la par une moyenne de 3X 109 OEMMII par planète. Cela vous donnera une idée approximative du nombre de BUAWAA existants […].
Lettre GR1-10
[...] une BUAWA est communiquée à un OEMMIIhumain à l’instant précis de la fusion d’un ovule avec un spermatozoïde.

Informations lettres et tweets

Lettre D41-15

BUUAWAA (les terrestres les appellent ÂMES).

Sur le fond, vos théories animistes sont en accord avec le concept des BUUAWAA sur UMMO, tout particulièrement les modernes spécialistes scientifico-théologistes de l'église catholique romaine et presque tous les penseurs des églises évangélistes chrétiennes. Les âmes possèdent une entité propre, elles sont ADIMENSIONNELLES et jouissent de la liberté de créer des IDÉES POLIFORMES ET CONTRADICTOIRES (si ce n'était pas le cas elles auraient la même essence que WOADieu ) et cette même liberté s'étend jusqu'à pouvoir contrôler le OEMII (corps humain) et à travers lui, les ÊTRES DU WAAMUnivers.

L'unique différence consiste dans le fait que nous considérons que de tels BUUAWAA sont composés et interrelationnés au sein de cet esprit collectif BUAWE BIAEI.. (Vous pourriez imaginer comme comparaison terrestre un pot de cerises au sirop : l'exemple est grossier car de tels fruits ont un volume, mais les griottes représenteraient les BUUAWAA, la peau du fruit : l'OEMII et le sirop : le BUUAWE BIAEI . La déchirure symbolique de cette peau en un seul point représentera la transmission télépathique.

Comme vous n'acceptez pas l'existence du BUUAWE BIAEI, les scientifiques terrestres (psychologues) ne peuvent expliquer des phénomènes d'hypnose et de suggestion, certains états de catalepsies, les communications télépathiques, les phénomènes incorrectement appelés médiumniques et de nombreuses autres manifestations appelées par les terrestres manifestations parapsychologiques.

Une question parait se poser: Combien de BUUAWA ou consciences (consciencia) autonomes possède le BUAWE BIAEI ? La réponse est simple : autant qu'il y a d'hommes sur notre Planète. Vous pouvez observer qu'il serait puéril de demander si les âmes existaient AVANT la naissance du corps car l'adverbe AVANT implique la TEMPORALITÉ et le temps n'existe pas pour la BUUAWAA ADIMENSIONNELLE.

LES ATTRIBUTS DE LA BUUAWAA (ÂME)

Vous les terrestres, vous ne semblez pas avoir des idées très claires concernant l'essence de la BUUAWAA. Ceci a provoqué tout au long de l'histoire une série de controverses naïves et spéculatives qui n'ont toujours pas tendance à disparaître. Comment ne voulez-vous pas que les théologien catholiques, que le Matérialisme Dialectique de la Philosophie Marxiste aient fini par commettre la pardonnable aberration de ne pas accepter l'existence de l'âme en tant qu'entité adimensionnelle, si cette même philosophie scolastique abusa dans le passé en attribuant à l'esprit une série de facteurs qui sont en réalité purement somatiques? Si au lieu de vous perdre dans d'interminables spéculations, vous aviez consolidé d'avantage les véritables méthodes scientifiques, les contradictions apparentes entre les concepts de DIEU (WOA) ou l'ESPRIT et ce qui est appelé par vous "LA SCIENCE" n'auraient pas surgi sur Terre . Parmi vos scientifiques seuls trois hommes ont attiré notre attention car ils s'approchent de notre niveau culturel en certains points : le mathématicien-physicien Albert Einstein, l'anthropologue-cosmologue catholique Theilhard de Chardin et le physicien-cosmologue Sir A.S. Eddington. Si nous les citons c'est parce qu'ils sont les seuls à avoir apporté quelques éléments que ne connaissaient pas les scientifiques de UMMO.
Lettre D357-2

- BUUAWUA (Psyché ou Âme) La psyché de l'Homme de trouve dans un WAAM (univers) "lointain" . Nous disons "lointain", non parce que cela aurait un sens de parler de distances entre les différents univers, mais parce qu'il s'agit de l'un des deux WAAM limites. (Dans l'autre se trouve le B.B.).

L'Univers qui héberge l'Âme (vous préféreriez peut-être le dénommer "plan") est singulier. Sa masse est nulle, ses éléments : statiques. Ici la lumière n'aurait pas de vitesse (Il n'y a que des Iboszoo uhu).

Une donnée élémentaire (une série de bits) pourrait y être enregistrée, mais cette donnée ne pourrait pas circuler en son sein, de la même façon que vous pourriez typographier sur cette feuille de papier et votre information serait statique.

Une analyse superficielle de cette notion de psyché pourrait faire conclure qu'une telle entité est gelée ou "morte". L'âme serait comme un livre de la Terre couvert de poussière sur une vieille étagère.

D'une certaine manière il en est ainsi. B. (Buawua) est une cellule fermée sur elle-même parmi des billons (1012 N.d.t) de cellules semblables dans ce WAAM. Il n'existe pas de connexions entre elles, et chacune accumule toutes les expériences éprouvées par l'Homme pendant toute son existence.

Mais B. est paradoxalement très dynamique, contrairement à ce qu'il pourrait sembler. Une comparaison vous aiderait peut-être à comprendre.

Dans le noyau de n'importe quelle cellule vivante, il existe une chaîne d'ADN. Des bases, puriques, pyrimidiques, se succèdent et contiennent l'information du génôme. Ici également l'information gelée paraît statique, comme dans un vieux parchemin d'Oyagaa, et cependant les chromosomes d'une cellule peuvent mettre en marche de complexes mécanismes biochimiques.

Dans le plan WAAM de masse nulle, il se passe la même chose. L'OEMBUUAFWUU exerce une activité fébrile, explorant les contenus de B. les comparant avec ceux de B.B. et avec ceux contenus dans le réseau de neurones du cerveau. Cette réunion avec B. et B.B. constitue un système d'interactions qui module la conduite de l'Homme.
Lettre D539
Nous pouvons prouver scientifiquement que peu d'heures après la formation du zygote diploïde (fécondation) se forme le OEMBUAAUU (O) un réseau du gaz krypton (séquence d'atomes non reliés par des connexions de valence qui met l'être à naître en contact avec son BUUAUAA (B) (AME)
Lettre D731

(le symbole Ame.gif est utilisé dans le document: nous le remplacerons ici par "BUAWA)

- Waam B

Mais en réalité le "WAAM BUAWA" "EXISTE". Son rayon est constant, mais son temps est "gelé" (cela n'aurait pas de sens de dire que le temps s'écoule puisque l'entropie se réfère à une répartition de masses), et l'énergie est infinie et en même temps exprimer sa valeur n'a pas de sens. Cependant (bien que cela paraisse paradoxal) son réseau d'IBOZSOO UHU est capable d'engrammer (engramar : stocker / enregistrer) de l'information.

Si nous voulions le représenter à des fins didactiques, nous dirions aux enfants, que le WAAM BUAWA ressemble à "une éponge", à un conglomérat alvéolaire de mousse de polyuréthane expansé, avec des quintillons de cellules ou à une pâte avec une multitude de cellules. Le plus surprenant est que chacune de ces cellules (réseaux purs d'IBOZSOOUHU) est un ESPRIT, une ÂME comme vous diriez (nous les représentons par le symbole "BUAWA")

Chaque BUAWA établit une correspondance biunivoque avec un réseau d'IBOZSOO UHUU, situé en n'importe quel point du WAAM-WAAM (exceptés les deux Univers limites) qui ont cette caractéristique que nous allons citer :

- Être vivant

"Réseau de particules matérielles capables d'enrichir son information interne au niveau biochimique aux dépens de l'information extérieure" (être vivant) appelé par nous : AIUUBAHAYII.

- Être inférieur sans lien avec BUAWA

Ceci n'implique pas nécessairement qu'un être inférieur puisse se mettre en contact direct avec son B. Il existe un seuil de complexité en dessous duquel le lien avec B est inexistant. Dans cette phase, l'esprit est vierge d'information (c'est un réseau "filamenteux" d'I.U. dont les éléments ont un angle constant) (information nulle).

- Être OEMII à lien avec BUAWA  :

Quand un être biologique dépasse ce seuil, il apparaît un réseau d'atomes de krypton qui le met en contact avec ce WAAM BUAWA. Concrètement avec sa propre BUAWA, et il commence à lui envoyer de l'information. A partir de ce moment le dirigeant principal de la conduite de cet être : (HOMINIDÉ, OEMII) est sa propre BUAWA

Nous définissons un AIUUBAHAYII comme un réseau d'Ibozsoo UHU, capable de s'autoreproduire et d'enrichir son information interne au niveau biochimique et aux dépens de l'information extérieure. Ceci est notre définition d'un ORGANISME VIVANT.

L'AIUUBAHAYII (être vivant) se caractérise parce que son entropie est négative (néguentropie comme vous dites). Il augmente son niveau interne d'information, l'extrayant par l'intermédiaire de flux afférents de données, en provenance d'un milieu externe (le WAAM lui-même (l'Univers)).
Tweet OAY-116 d'OYAGAA AYOO YISSAA
Congélation de l'embryon : pas d'impact avant la gastrulation. La liaison OEMBOUAW s'établit au tout début de cette phase de l'embryogenèse.

(Note: La gastrulation correspond à la seconde phase de développement embryonnaire lors de laquelle la mitose est en continuel ralentissement. La gastrulation débute entre le 14e et le 15e cycle cellulaire, elle est directement précédée de la segmentation et suivie par la neurulation.)

Tweet OAY-118 d'OYAGAA AYOO YISSAA

Le lien biunivoque (oscillateur quantique) se fige sous le contrôle permanent de BOUAWA lorsque le potentiel de scission du zygote s'annule.

W2-41.jpg

Voir aussi

Toute la section [Religion]