UWAAM

De UMMO WIKI
(Redirigé depuis Anticosmos)
Aller à : navigation, rechercher
Dualité opposée et complémentaire

«Le cosmos est un continuum espace-temps décadimensionnel, courbé en son ensemble et formant une Hypersphère inverse (c'est-à-dire avec deux rayons de même longueur mais inversés). Mais, en plus de cette immense courbure universelle, il est soumis à deux autres types de courbures.» (D45)
L'ecriture UWAAM commence avec le glyphe OXOOIAE (chaîne annulaire d'IBOZOO UU)

Le vocable oummite UWAAM nomme le cosmos jumeau du cosmos WAAM (Univers perceptible).
Une paire « WAAM (matière) et UWAAM (masse négative; antimatière) » représente un bicosmos. Il y aurait 10495 couples WAAM / UWAAM avec des vitesses de la lumière différentes dans le WAAM-WAAM (OW-5). Dans beaucoup de WAAM il ne semble pas s'y trouver d'OEMII, bien qu'il y ait une vie primitive, et qu'il existe des êtres d'antimatière dans les WAAM où celle-ci prédomine (D731).

Vocable

  • OUWAAM (UWAAM en phonétique espagnole) NR20
  • UUWAAM (COSMOS JUMEAU) D63
  • UWAAM (anticosmos) D52
UWAAM (cosmos jumeau) D80
UWAAM (cosmos jumeau) D63
UWAAM (nôtre jumeau-cosmos) D41-15
  • UWAAN (Notre Cosmos jumeau) D45
  • UWAN (Anticosmos) D57-1
  • WAAM et UWAAM (LES DEUX COSMOS JUMEAUX) D29

Notre Univers : création

Lettre D41-15
Au début nos deux cosmos jumeaux, WAAM (le nôtre) et l'UWAAM (nôtre jumeau) étaient définis par un WAAMIAAYO (difficile de traduire: point ou origine d'une seule coordonnée qui serait précisément le temps). WOA a créé successivement le reste des dimensions mais n'interprétez pas ce "successivement" comme une succession temporelle ou spatiale, mais comme une relation "achrone ordinale", c'est-à-dire "ordonnée" en dehors du temps. Dans les croquis qui suivent nous désirons représenter grossièrement ces phases de la GENÉRATION ou CRÉATION (les croquis sont grossiers car il est impossible d'enfermer dans un graphique tracé sur du papier plus de trois dimensions).
Fig.1 : Stades de création : 0, 1, 2, 3 et 4 en chiffres oummites.

Vous pouvez imaginer que notre BICOSMOS primitif ressemblait davantage à une petite sphère vide. Un petit univers sans Galaxies, sans gaz intergalactiques, seul l'espace existant dans le temps (figure 1).

WOA courbe et recourbe cet espace. Chaque courbure "nouvelle" suppose une dimension et enfin, il le "plisse". Observez que nous sommes en train d'employer une comparaison, un symbole, car on pourrait exprimer cela correctement seulement d'une manière mathématique. Par exemple l'expression "plisser l'espace" peu paraître infantile, mais elle est très didactique.

Fig.2 : S41-32a.gif - un Champ de Forces

Si nous courbons un espace tridimensionnel, si nous le plions, ou si nous faisons une espèce de creux (voir figure 2) à travers une quatrième dimension, cette courbure représente ce que nos organes sensoriels interprètent comme une MASSE (une pierre, une planète, une galaxie).

Ainsi WOA extord ce microcosmos créant ainsi la masse. Rien de moins que presque toute la masse actuelle de nos deux univers jumeaux concentrée dans un espace hyper réduit. Un peu comme si toute l'eau d'UMMO se trouvait enfermée dans mon poing. Matière et antimatière, comme vous les appelez, sont superconcentrées.

Il se produit alors une DOUBLE EXPLOSION-IMPLOSION. Par l'implosion, matière et antimatière, c'est-à-dire atomes positifs et atomes négatifs, sont attirés violemment les uns contre les autres sans jamais se rencontrer. Ce sont deux ensembles, deux univers, WAAM et UWAAM qui ne pourrons jamais se rencontrer car ils ne sont pas séparés par des relations d'espace. Ainsi quand nous disons qu'ils s'attirent, le verbe "s'attirer" doit être compris dans le sens de s'influencer.

D'autre part, nous indiquons qu'il y eut explosion. En effet: l'immense masse de chaque Cosmos se fragmente en particules et ces fragments expulsés brutalement il y a des millions d'années, constituent les actuelles Nébuleuses ou Galaxies qui se déplacent aujourd'hui à une VITESSE PRESQUE CONSTANTE. Vous pouvez observer que nous soulignons ce "PRESQUE" au moment où vos astronomes jugent que la vitesse² doit être CONSTANTE ou UNIFORME en se basant sur deux raisonnements faux […] vous n'avez pas pris en compte que notre Cosmos jumeau exerce une "influence" sur nos galaxies. Précisément sur UMMO, comme nous vous l'indiquerons, nous avons découvert l'UWAAM en partant de ces interférences. Cette interaction empêche que nos nébuleuses se déplacent avec une vitesse² uniforme (vitesse² = accélération).

Altérations de l'Espace de notre Cosmos (WAAM) provoquée par notre UWAAM

Lignes isodynamiques (USDOUOO)

Lettre D45
Le cosmos est un continuum espace-temps décadimensionnel, courbé en son ensemble et formant une Hypersphère inverse (c'est-à-dire avec deux rayons de même longueur mais inversés). Mais, en plus de cette immense courbure universelle, il est soumis à deux autres types de courbures.

[…] L'image A l'indique la façon dont nous voyons ou apprécions, nous les humains, un "fragment" de l'ESPACE qui englobe deux astres quelconques (par exemple la TERRE et UMMO).

S45-A2.gif

L'image B suggère comment peut être courbé ce même espace à travers une quatrième dimension. Ces immenses "plis" de l'espace varient constamment, comme le vent peut plisser l'un de vos draps étendu au sol, et ils sont dus à l'influence de l'UWAAN (Notre Cosmos jumeau […]). Il existe cependant d'autres courbures beaucoup plus petites: de petits plis ou rides que l'on peut identifier avec ce que nos sens perçoivent comme MASSES. Les Galaxies, et en elles les astres, le corps humain, une pierre, ne sont que des petits "creux" ou courbures de l'espace à travers un quatrième axe dimensionnel (axe orange dans l'image B). […]

S45-B.jpg

LIGNES USDOUOO (ISODYNAMIQUES) représentées avec la couleur ORANGE. Observez que dans l'IMAGE D elles sont divergentes et que dans l'IMAGE E elles sont PARALLELES.

C'est seulement quand les lignes USDOUOO ou isodynamiques ne convergent ni ne divergent, c'est-à-dire qu'elles sont parallèles (image E), que nos scientifiques peuvent prendre conscience que la distance à l'autre astre est minime et qu'ils peuvent se déplacer à travers cette IISUIW (isochrone) avec nos OAWOOLEA UEWA OEMM (vaisseaux spatiaux en forme de disques).

Mais cette courbure de l'espace subit des modifications périodiques engendrées par l'influence de l'UWAAM. Aujourd'hui il peut se produire que notre planète UMMO soit plus proche de la planète Terre que l'étoile ALPHA DU CENTAURE et en fait cela s'est produit quelques fois.

Fig.F et G. Image provenant de Aguirre
[…] Dans des conditions normales, IMAGE F, la distance apparente Alpha du Centaure à la Terre sera de quelques 4,4 années lumière. Par contre IUMMA et UMMO (NOTRE SYSTEME SOLAIRE DE WOLF 424) sont distants de plus de 14 années-lumière (ligne ROJO). Mais si, comme l'indique l'image G, l'espace se courbe, il peut se produire que les distances réelles (lignes VERDE et AZUL) varient en faveur de l'espace qui nous sépare de UMMO. Si la trajectoire de la LUMIÈRE n'a pas varié, pour les astronomes et pour les éventuels voyageurs de l'une de vos fusées qui voudraient se déplacer jusqu'à UMMO, le temps du voyage leur paraîtrait plus long pour WOLF 424 que pour ce que vous considérez comme l'étoile la plus proche: Alpha du Centaure.

Mesurer les altérations de l'Espace

Lettre D63
[…] un des corps galactiques qui nous a le plus intrigué dans le temps et à qui nous accordons maintenant une importance transcendantale car son étude nous permet de mesurer (bien que malheureusement avec une marge d'erreur considérable) les altérations de l'Espace de notre WAAM (cosmos) provoquée par notre UWAAM (cosmos jumeau).

Depuis de nombreux XEE nos experts en Cosmologie avaient localisé une série de conglomérats nébuleux dont la structure topologique correspondait à la forme d'un anneau ou tore de section elliptique, et très turbulent.

S63-f1.gif

Ces nébuleuses (comme vous les nommez) furent dénommées par nos spécialistes sous le nom de IAGIAAIAOO. […] on découvrit vite que le champ magnétique, qui d'ordinaire se maintenait en plans perpendiculaires au Toroïde même, se modifiait brusquement, son plan se mettant à osciller sans que son intensité varie, sous une forme apériodique et apparemment anarchique. Ensuite, l'oscillation diminuait jusqu'à disparaître définitivement. […] ces variations dans le plan du champ magnétique apparaissaient quelques mois après que se soient produites une de ces énormes courbures de l'espace tridimensionnel qui sont provoquées par le UUWAAM (COSMOS JUMEAU), et qui, comme vous le savez par diverses informations antérieures, sont utilisées par nos Vaisseaux pour se déplacer dans d'autres points de notre Galaxie avec des durées qui, sous une autre forme ou en utilisant la ligne droite dans l'Espace Tridimensionnel, nécessiteraient de si grandes durées qu'il ne nous serait pas possible de songer à les franchir. Régulièrement, de telles altérations magnétiques se succédaient tous les deux XEE [~5 mois...] après que nous ayons enregistré de telles distorsions tétradimensionnelles.

[…] le premier OAWOOLEA UEWAA qui se déplaça vers cette nébuleuse la plus proche, que nous appelons IAGAIAAOO UO car elle fut la première détectée, avait à son bord toute une série d'instruments pour son étude et son exploration. […] Ils révélèrent que la température au sein de nébuleuse était de -270°C […]. Durant 0,7 XEE [Ndt: 76,65 jours ...] cette température demeura constante. Mais, subitement elle subit un brusque abaissement, arrivant à atteindre 273,14°C en dessous de zéro. C'est à dire deux dixièmes au dessus de ce que vous appelez le zéro absolu. […] Sous une forme apériodique se produisaient ces violentes altérations de la température du noyau gazeux.

[…] il existait un indice significatif de corrélation entre cette baisse thermique et l'apparition ultérieure de plis dans l'espace tridimensionnel provoquée par l'autre UWAAM . Malheureusement l'intervalle qui séparait ces deux moments (baisse thermique et plissement tétradimensionnel) souffrait d'une latitude considérable, de 0,4 XEE (31 jours) à 3,3 XEE (253 jours). Ainsi, une fois observée la chute de température, on pouvait prédire dans "un futur proche", des conditions ISODYNAMIQUES dans l'espace très favorables pour des voyages galactiques déterminés, mais avec des marges d'erreur dans le temps aussi larges que nous venons de vous l'indiquer.

Voyages interstellaires : prévoir les ondulations (plis) de l'espace

Lettre D63
[…] un voyage interstellaire n'est pas quelque chose que nous puissions faire à notre guise. Il dépend, comme vous avez pu le comprendre, de ce que nous appelons les CONDITIONS "USAAGIXOO" (isodynamiques) de l'espace. Exprimés sous une forme compréhensible pour vous, que les Plis de l'Espace permettent le rapprochement de deux astres de manière telle que le voyage soit possible. Mais ces ondulations ou plis de l'espace sont apériodiques, ils ne subissent pas une loi déterminée.
On peut les prévoir à court terme mais avec de grandes marges d'erreur. […] Les prédictions et leur technique sont plus difficiles que ce que peuvent être pour vous celles de type météorologique ou bien des tâches et des tempêtes solaires car de telles perturbations n'obéissent à aucune loi connue et malheureusement leur source est le UWAN (signifie l'Anticosmos) et elle ne nous est pas accessible dans l'absolu.

Interaction des deux Univers

Tweet W1-140-4 d'OAXIIBOO 6
[…] L'interaction M [matière] / iM [antimatière] dans chaque paire WAAM / UWAAM assure sa stabilité.

Etudes sur Terre

Lettre D29
[11/03/1966] Interaction qui se manifeste au moyen de forces ou interférences que vous n'avez pas encore découvertes. […] La presse mondiale a divulgué qu'après de longues études, les cosmologues de la TERRE ont détecté la présence de FORCES INCONNUES qui étaient jusqu'à présent sous-estimées et ignorées. Que ce premier pas vers la découverte de l'UWAAM soit fructueux, c'est le souhait des hommes déplacés de UMMO.

Quand, en 1962 nous avons envoyé un document réservé à l'Observatoire de Pasadena (U.S.A.) en les informant sur la réelle existence de ces FORCES, et sur la nature de leur origine, c'est-à-dire la présence d'influences extracosmiques, les Terrestres interprétèrent ce message comme "une plaisanterie".

[…] une note parue le 10 MARS 1966 dans le journal "YA" de MADRID ; celle-ci est plus brève que celles parues dans les journaux de différents pays selon ce que nous disent nos frères des Etats Unis, de France, d'Allemagne, et d'Israël.

"L'institut de technologie de Californie a publié aujourd'hui un atlas de galaxies singulières en suggérant que des forces inconnues peuvent agir dans les profondeurs sidérales. Le nouvel atlas préparé par le docteur Halton ARP présente des photos de 338 grandes galaxies ou nébuleuses, chacune d'elle étant "tordue" sous une forme peu courante. Les photos - dit le docteur H. Arp - paraissent indiquer l'existence de nouvelles forces ou de forces qui avaient été négligées. Les formes tordues, les contours distordus et les curieux liens qui apparaissent dans ces galaxies singulières suggèrent par exemple l'existence de forces visqueuses (collantes). La majorité des galaxies découvertes antérieurement avaient une forme arrondie, elliptique ou spirale."

Fin du WAAM et de l'UWAAM

Lettre D41-15
336 - FIN DU WAAM et de l'UWAAM, MORT DES DEUX COSMOS.
Quelle sera la fin des deux cosmos jumeaux ? En tenant compte du fait que WOA continue à créer de la matière à l'intérieur de chaque Cosmos, la dégradation de masse en énergie est beaucoup plus rapide. Il arrivera un moment où les deux univers seront réduits à un Continuum espace-temps hypersphérique de rayon négatif, mais, maintenant, de grandeur infinie. Sans concentration de masses, c'est-à-dire sans Galaxies, c'est-à-dire: sans courbures, sans "plis". Seule une propagation continue et isotrope de radiations avec la même fréquence, car, maintenant, les multiples fonctions sinusoïdes créées par WOA se seront mises en phase et auront cessé de produire ces ondes stationnaires, ces noeuds et crêtes que nos sens ingénus interprètent respectivement comme "VIDES et MASSES" il restera seulement un océan d'ondes dont l'amplitude ira en diminuant jusqu'à la mort finale de la "paire cosmique".